Qui n’a jamais eu à faire à une personne toxique? Qui n’a jamais eu à fréquenter ces casse-pieds, ces pénibles, ces grognons, ces saoûlants qui peuplent, bien malgré nous, notre vie? Je répète souvent que pour une vie épanouie, il faut savoir faire le tri dans son entourage, et revoir la nature de ses relations avec ses fréquentations. Mais parfois, parce que ces casse-pieds du quotidien sont nos collègues ou parce qu’ils font même partie de notre famille ou de notre couple, il n’est pas facile de « faire avec », de « vivre avec ». C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous propose un mode d’emploi pour comprendre :

  1. Comment repérer les relations toxiques dans notre vie
  2. Comment réagir face à elles
  3. Comment les empêcher de nous atteindre.

Et en bonus, si, à la lecture de cet article, vous découvrez avec effroi que vous-même avez quelques traits en commun avec cette catégorie de gens casse-pieds, je vais vous expliquer:

4. Comment faire pour évoluer, et ne plus ressembler aux personnes toxiques.

1. Comment repérer les personnes toxiques dans notre vie

Qu’est-ce qu’une personne toxique

Une personne toxique, c’est quelqu’un qui dérange, qui énerve, en tout cas, qui ne laisse jamais indifférent. C’est quelqu’un dont le comportement procure de pénibles émotions négatives, quelqu’un qui agace, qui provoque en nous des comportements contraires à nos valeurs. Nous pouvons tous avoir des traits « toxiques » à un moment ou à un autre, parce que nous sommes énervé, fatigué, stressé… Mais une personne toxique, c’est quelqu’un qui a intégré un comportement pénible dans son quotidien, qui est gouvernée par un schéma mental qui l’entraîne à répéter régulièrement, quotidiennement, le plus souvent, sans en avoir conscience, des comportements lourds, très lourds à supporter pour l’entourage… Le plus souvent, une personne toxique n’est pas capable de comprendre ou de se contrôler malgré les remarques de son entourage. Certains traits de sa personnalité sont rigides, et elle éprouve des difficultés à changer son style de pensée et son comportement au quotidien.

Dans la vraie vie, il est tout de même rare de rencontrer des gens réellement « méchants ». Dans la plupart des cas, les personnes toxiques recèlent au fond d’elles-mêmes une fragilité psychologique qui est au fondement de leur comportement toxique. Eh oui! Une personne pénible nous fait mal parce qu’elle va mal!

Ces personnes ont des traits psychologiques particulièrement marqués selon leur personnalité.

On distingue notamment :

  • Les narcissiques

Les narcissiques vivent au royaume du « moi-je ». Ce sont des personnes à l’ego tellement sur-développé, qu’elles ne font que peu de cas de leur entourage. Un narcissique, c’est l’incarnation de l’amour de soi poussé à son paroxysme.

Quel est le problème avec les narcissiques?

Une personne narcissique a une énorme tendance à n’écouter personne (sauf elle-même), à manquer de respect envers les autres, à oublier de remercier, à toujours (et coûte que coûte) chercher à être au centre de l’attention.

Que faire face à une personne narcissique?

Ne vous laissez pas marcher sur les pieds! Ne tolérez aucun manque de respect à votre égard. Supportez patiemment les fanfaronnades et autres vantardises, et si par hasard vous avez une critique à émettre à une personne narcissique, veillez à le faire en tête-à-tête, jamais en public.

  • Les négativistes

Une personne négativiste, comme son nom l’indique, c’est une personne qui broie du noir, et qui voit tout en noir. C’est quelqu’un qui voit toujours les problèmes (même quand il n’y en a pas), et qui joue le rôle de l’éternel rabat-joie. Son pessimisme va même jusqu’à le faire virer dans le fatalisme, voire la dépression.

Que faire face à une personne négativiste?

Une personne ayant ces traits de personnalité détestera l’imprévue, les obstacles, et d’une manière générale, tout ce qui peut lui compliquer la vie. Ce qui aidera beaucoup une personne négativisme, c’est de l’aider à être plus lucide sur les choses, afin qu’ils apprennent à ôter de temps en temps leur paire de lunettes déformantes. Les inciter à vérifier la réalisation de leurs scénarios catastrophe sur la durée, les inviter à parler des faits au lieu de leur ressenti sont autant d’outils, qui, au quotidien, peuvent aider une personne négativisme à s’en sortir.

  • Les histrioniques

Si les personnes narcissiques sont toujours en quête d’attention et de reconnaissance, les narcissiques recherchent, eux, l’amour et l’affection. De façon consciente ou inconsciente, il vont alors se créer un personnage (les psys appellent cela un « faux self ») qui va prendre occulter l’aspect authentique de la personne, en cherchant toujours à se montre en avant, à gagner l’attention et l’amour de quelque personne qui croise son chemin, par quelque façon que ce soit. Il n’est pas rare que des personnes histrioniques aillent jusqu’à mentir, de façon consciente ou inconsciente, afin de conserver l’illusion de leur personnalité inventée devant les autres.

Que faire face à une personne histrionique?

Il a été remarqué que les personnes histrioniques parviennent à se calmer quand elles peuvent exprimer leur créativité dans une activité artistique. Par ailleurs, face à une personne histrionique, il est important de souligner par des compliments chaque action qui et faite non pas pour exalter la présence et la séduction du « faux self », mais qui est révélatrice de la vie personnalité de la personne, de son authenticité.

  • Les stressés-toxiques

Nous subissons tous une certaine dose de stress, et nous sommes nombreux à plus ou moins bien être capables de le gérer au quotidien. Oui, mais pour les stressés-toxiques, cela prend une autre dimension… Pour eux, le moindre événement du quotidien, la moindre contrariété, la moindre pression sont autant d’occasion de s’énerver, de se presser, de se stresser. Cela peut-être très difficile à supporter pour l’entourage, que le stressé-toxique fasse partie de votre couple, qu’il soit un de vos amis, un collègue, ou encore un membre de votre famille.

Comment aider une personne stressée-toxique?

Incitez la personne stressée de votre entourage à se reposer, à se relaxer, à prendre du temps pour elle. Sil’ s’agit de votre conjoint(e), proposez-lui un massage, et réagissez à son accès de pression par la douceur. Face à un collègue, rappelez-le à l’ordre gentiment, en expliquant que la pression est là, oui, mais que le stress nous fait en général perdre tous nos moyens. Prenez le temps de souligner tout ce qui va bien dans la situation actuelle, et encouragez-le à se consacrer sur cela plutôt que sur ce qui reste à faire.

  • Les paranos

Les personnes à traits paranoîaques imaginent toujours le pire… Mais pas seulement! Elles considèrent toujours que les gens sont mal intentionnés à leur égard. Elles sont rancunières, et procédurières.

Comment réagir face à une personne paranoïaque?

Face à elles, il faut tout d’abord respecter un maximum les convenances, la ponctualité, mais aussi éviter autant que faire se peut les propos teintés d’implicite, l’humour. Une personne paranoïaque verra toujours le mal partout, dans tout ce que vous dites et faites! Alors, sans pour autant vous départir de votre naturel, restez le plus simple possible dans votre relation avec un paranoïaque, afin d’éviter tout type de malentendu.

Mais une personne toxique peut être aussi perverse, passive-agressive, ou encore posséder plusieurs de ces traits de caractère à la fois. Dans la plupart des cas, les personnes ne répondent pas à un seul type de caractère, mais elles ont un plusieurs traits d’un (ou de plusieurs) de ces types de personnalité. Ces traits peuvent être à la limite du pathologique et faire partie intégrante de la personne concernée, mais ils peuvent aussi n’apparaître que lors de certaines relations, quand la personne concernée par ce type de personnalité est en confrontation ou doit entretenir ou nouer une relation avec certaines personnes.

savoir y faire avec une personne toxique2. Comprendre le casse-pieds

Cette personne qui vous ennuie, qui vous agace, qui vous énerve, ne fait pas cela par plaisir (ou rarement). Bien souvent, ces personnes n’ont en fait même pas conscience que leur comportement pose problème. Si énorme soit leur trouble pour les autres, pour elles, tout va bien, tout est normal. Pourquoi? Parce que nous sommes gouvernés par nos schémas mentaux. Et une personne toxique, c’est, tout simplement, quelqu’un qui a adopté, de façon consciente ou inconsciente, un schéma mental toxique. Tout d’abord, elle a adopté ces réactions, ces comportements de façon provisoire, puis, elle a réagi de cette façon plus régulièrement, jusqu’à ce que cela devienne une habitude, et enfin un trait de personnalité.

Comprendre une personne toxique, cela passe donc d’abord par comprendre que la personne ne se voit pas de la façon dont vous, vous la percevez. Cette personne porte des oeillères sur son comportement, et les trois-quarts du temps, cela se fait de façon inconsciente. Parfois, la personne toxique a la chance de comprendre la nature réelle de ses comportements, de son caractère, et la perception réelle qu’ont les autres de sa personnalité. Ce type de prise de consciente est la plupart du temps très déstabilisant dans les premiers temps, mais par la suite, ce sont le type de chocs émotionnels qui peuvent aider la personne à reprendre en mains les rênes de sa vie, et à réellement commencer à changer.

3. Personnalité toxique, ou relation toxique?

Ce que je vous invite à faire, à la lecture de cette article, c’est d’ouvrir les yeux. Bien souvent, nous nous plaignons de nos relations, qu’elles soient amoureuses, familiales, amicales, ou encore professionnelles, en rejetant la faute sur les autres. Se plaindre des personnes toxiques de notre entourage, c’est quelque part rejeter la faute sur les autres. C’est se déculpabiliser. C’est refuser de comprendre que nous-même, nous avons certainement beaucoup de choses à nous reprocher.

En soi, il n’y a pas de personne toxique : nous sommes tous, à un moment donné, la personne toxique de quelqu’un d’autre.

Comment se libérer des personnes toxiques

Il faut donc remettre les choses en perspective. Vous évoluez au sein d’une relation toxique? Commencez :

  1. Par identifier quels les traits de toxicité vous reprochez à la personne qui vous importune. Est-ce votre conjoint qui est un éternel stressé? Est-ce votre collègue qui a des penchants narcissiques? Est-ce votre amie qui se montre complètement histrionique depuis son divorce?
  2. Par comprendre pourquoi la personne avec laquelle vous évoluez réagit de cette façon. Un manque d’amour, d’affection, de reconnaissance, de confiance en soi sont sûrement à la base de ces comportements de type toxiques.
  3. Par remettre en perspective votre part de responsabilité. Dans une relation, on est au moins deux. Or, dans une relation, quand une des parties change, c’est toute la relation qui change. Quelle que soit la personne toxique à laquelle vous avez à vous confronter dans votre quotidien, vous avez le pouvoir de modifier cette relation toxique et de la rendre constructive.
  4. Posez-vous la question : que puis-je faire, à mon niveau, pour transformer cette relation toxique et la rendre constructive?

Il y a 3 règles d’or à observer quand vous vous trouvez face à une personne toxique : accepter, comprendre et agir. Il faut d’abord accepter que la personne est telle qu’elle est. Personne ne peut changer les gens à part eux-mêmes. Vous n’avez aucun pouvoir de transformer cette personne qui vous importune tellement. Il vous faudra donc comprendre que si cette personne est telle qu’elle est, c’est qu’elle a des raisons d’agir ainsi. Comprendre les failles psychologiques qui font que cette personne agit telle qu’elle le fait vous aidera à supporter avec patience ce qui auparavant vous agaçait. Concernant l’action, parfois, il ne faut pas grand chose. Et, le plus souvent, montrer à la fois une amabilité et une certaine fermeté vous permettront d’échapper à bien des déboires. Voici une liste de ces petites actions faciles à faire qui vous aideront à vivre mieux en compagnie de personnes toxiques :

savoir réagir avec les personnes toxiquesSourire : parce que c’est contagieux et que cela augmentera le taux de serotonine (l’hormone du bonheur) dans votre corps

Vous montrer gentil : offrir des croissants, de l’aide, un petit coup demain, etc. Cela fait toujours son petit effet, envers qui que ce soit…

Se montrer bon, aimable et prévenant juste pour le plaisir, sans rien en attendre en retour

Se montrer patient

Développer l’art de faire des remarques, des critiques constructives, qui ne blessent pas mais savent apporter de l’aide.

Savoir dire NON à la personne toxique et STOP (et surtout, surtout : ne pas tomber dans le travers de fuir et de médire dans le dos de la personne toxique en son absence… Car cela nous rendrait, à notre tour, toxique envers elle…)

Prendre un peu de temps pour vous isoler quand vous sentez que vous êtes « au bout »

Montrer de l’empathie envers l’autre, être capable de se mettre à sa place, d’adopter son point de vue

Parce qu’une personne difficile est une personne fragile, prendre le temps de les rassurer, de les apaiser, et de les valoriser

Penser à toutes ces choses qui vous rendent heureux dans la vie, et réactiver ces souvenirs juste au moment où cette personne toxique de votre entourage sort ses armes de guerre contre vous

4. Que faire, quand je découvre que je suis une personne toxique

Si vous parvenez à la fin de cet article, vous vous êtes peut-être découvert (avec effroi) certains traits communs avec les caractéristiques psychologiques des personnes toxiques. Rassurez-vous, il est tout à fait normal que nous empruntions, à un moment ou à un autre, nous aussi, les traits d’une personne toxique. Après tout, nous sommes humains, et nul n’est à l’abri d’une erreur. Si toutefois cette lecture avait sur vous l’effet d’un électrochoc, et que vous réalisiez que depuis des années, vous avez adopté un ou des comportements très agaçants pour votre entourage, profitez de cette prise de conscience. Décidez de commencer à CHANGER dès maintenant votre comportement. Voici une série de stratégies, étape par étape, pour ne plus être toxique au quotidien pour votre entourage.

  1. Prenez un petit carnet que vous intitulerez : « Mon livret du changement »
  2. Inscrivez dessus toutes ces vilaines habitudes que vous avez, et dont vous pensez qu’elles peuvent nuire à votre entourage
  3. Pour chaque jour de la semaine, préparez 1 petite action dont vous pensez qu’elle vous aidera à renverser la vapeur et à vous aider à devenir une personne à 100% agréable à vivre
  4. Notez chacune de ces actions dans votre agenda, une action par jour
  5. Le week-end, prenez 10 minutes (oui, 10 minutes seulement!) pour reprendre votre petit « livret du changement », préparer les actions de la semaine à venir et vous féliciter pour le chemin parcouru
  6. Chaque mois, offrez-vous quelque chose qui vous fait plaisir pour célébrer votre transformation

Vous l’aurez compris, le maître mot, c’est d’agir sur les casse-pieds et sur les émotions qu’ils déclenchent en nous tout en leur donnant le temps de changer à leur rythme.

Considérer les personnes toxiques comme nos maîtres de vie

Finalement, en apprenant à apprivoiser les personnes toxiques, nous apprenons également à mieux agir sur notre propre vie. Nous apprenons à prendre du recul, à arrêter les réactions trop brusques, ou disproportionnées. Nous apprenons à rester calmes et efficaces même lorsque nous sommes agacés, etc. En développant une trousse à outils à la fois morale, mentale et comportementale contre les personnes toxiques, nous développons notre propre résilience, notre propre force mentale, notre propre croissance personnelle. Il y a de nombreux bienfaits relationnels, mais aussi émotionnels à apprendre à bien réagir face à une personne toxique.

En plus, parce qu’il est toujours plus facile de voir le brin de paille dans l’oeil du voisin que la poutre qui se trouve dans notre propre oeil, nous apprenons à jeter un regard plus lucide sur nos propres comportements. Nous sommes invités à interroger nos propres réactions, notre propre façon de vivre et d’interagir avec les autres au quotidien.

Pour ma part, je ne saurai jamais assez remercier ces personnes toxiques qui ont su m’enseigner à interroger mes propres actions, mes propres comportements avant de juger ceux des autres. Et vous, comment faites-vous pour gérer les personnes toxiques de votre entourage? Faites-m’en part dans vos commentaires !

 

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!