Suite et fin de la série de conseils sur le rangement et l’organisation :

Commencez par ces « points chauds » qui vous empoisonnent la vie :

Ces zones (table de l’entrée, console du salon, bureau… ) ont tendance à attirer le désordre qui y revient toujours très vite. Chaque fois que vous remarquez que l’endroit s’encombre, appliquez la règle de « la chasse aux 10 objets » ou consacrez cinq à dix minutes à désencombrer une de ces zones chaque jour. La première fois prendra du temps, puis lorsque vous aurez pris le réflexe et que la zone sera propre, les objets n’auront plus tendance à y revenir aussi vite qu’avant.

Invitez des amis ou imaginez que vous en recevez!

Parfois, pour nous forcer à bouger, rien de mieux que le regard de l’autre. Invitez un ami que vous appréciez ou une nouvelle connaissance, quelqu’un dont vous redoutez le regard qu’il portera sur votre intérieur. Une fois par mois est un bon rythme: en même temps que d’augmenter et entretenir votre réseau de connaissances, vous vous donnez une motivation pour vivre dans un endroit propre et agréable dont vous pouvez être fier.

Réservez-vous une « pièce témoin » (puis une autre, puis encore une autre…)

Commencez par répondre à cette simple question: Quelle est la pièce de votre logement qui est la plus facile à garder propre? Il peut s’agir des toilettes, de la salle de bain, ou même d’un couloir, par exemple. Attelez-vous à rendre cette pièce jolie : changez-en la déco, ajoutez un poster, un tapis, un nouveau bibelot. Rangez-y des produits de nettoyage afin de les avoir toujours sous la main. Consacrez deux bonnes heures au nettoyage A FOND de cette pièce, et… Relevez le défi : durant trois semaines, cette pièce devra rester toujours propre ! Il faut qu’à chaque fois que vous entriez dans cette pièce, vous ayez l’impression de vous trouver à l’hôtel.

Pourquoi cette astuce de la « pièce témoin »? C’est simple, la propreté attirant la propreté, chaque fois que vous entrerez dans cette pièce, un sentiment de bien-être vous envahira. Tant et si bien, que peu à peu, vous aurez l’envie que toute votre demeure soit semblable à cette « pièce témoin ».

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place :

A chaque fois que vous rangez quelque chose, demandez-vous quelle place lui serait la plus adéquate. Demandez-vous quel usage vous faites de tel ou tel objet, puis placez-le à l’endroit où vous vous en servez le plus. Parfois, il est bon de bousculer nos habitudes, si cela nous permet de gagner du temps. Par exemple, si vous avez l’habitude de ne mettre des chaussettes qu’au moment de sortir de chez vous, il peut être judicieux d’en ranger quelques unes près du placard à chaussures, pour éviter le stress de courir dans la chambre à coucher pour chercher les chaussettes manquantes alors que l’on devrait déjà être parti… La clarté est à la base de tout : lorsque vous aurez déterminé la meilleure place de chaque chose, vous serez plus enclin à les ranger à leur place.

Le « tri-ramassage » :

Peut-être n’êtes vous pas encore prêt à mettre en place une véritable routine de rangement, et à bousculer votre vie pour plus d’organisation. Pour vous habituer en douceur à gagner en rigueur, commencez par vous forcer à ranger trois objets à chaque fois que vous rentrez dans une pièce : cela peut consister par exemple à remettre le shampoing, le savon et le gant de toilette à leur place alors que vous étiez dans la salle de bain pour vous laver les mains ; ou encore, à replacer trois paires de chaussures dans leur placard alors que vous passiez dans le couloir pour chercher le courrier. Ainsi, petit à petit et tout au long de la journée, vous contribuerez au rangement de votre maison ou appartement.

Soyez votre propre coach :

Chaque soir, évaluez vos efforts de la journée. Pour ce faire, rien de mieux que de prendre des photos « avant et après » le rangement et de les comparer. Cela vous encouragera à conserver un environnement propre et ordonné. De même, chaque fin de semaine, regardez votre logement d’un œil neuf. Évaluez votre maison (et s’il le faut, donnez-lui une note entre 1 et 10) comme vous évalueriez un gîte dans lequel vous passeriez le week-end. Ce sera sûrement l’occasion pour vous de remarquer cette toile d’araignée accrochée au lustre, ou ces cartons qui trainent dans l’entrée et qu’il serait sûrement plus judicieux de jeter ou de ranger quelque part!

Chaque fois que votre évaluation est positive, offrez-vous une petite récompense : ainsi, votre cerveau se souviendra de cette rétribution, et vous poussera inconsciemment à poursuivre vos efforts.

Ranger rapidement c'est facile

L’efficacité au quotidien… C’est possible!

Déléguez :

Si vous avez de jeunes enfants, lancez régulièrement des « concours » à celui qui rangera le plus vite ses jouets, ou une « chasse aux 10 objets » avec récompense à la clef. Pour responsabiliser vos enfants plus âgés ou pour encourager les autres membres de la famille à vous aider, affichez un tableau au centre de la pièce de vie sur lequel vous inscrirez les tâches qui incombent à chacun. De préférence, si vous n’avez jamais mis un tel système en place, il vaut mieux commencer par des tâches simples (du type : débarrasser la table, faire son lit, lancer une machine à laver, etc.) en nombre limité. Lorsque le système sera rôdé et que chacun aura pris conscience de son rôle au sein de la maisonnée, vous pourrez toujours proposer de réévaluer les missions allouées à chacun. Le tout étant bien sûr que cette mise en place se fasse dans le dialogue et la bonne entente au lieu de l’énervement et de la frustration: la maisonnée ne s’en portera que mieux!

Écrivez:

Faites des listes! Notez tout ce que vous avez à faire! Coucher les choses sur papier permet de prendre de la distance par à elles. Vous pourrez ainsi prioriser les tâches à effectuer (et les barrer une fois qu’elles auront été réalisées ! C’est très important: vous aurez ainsi sous les yeux la reconnaissance de ce que votre travail aura été fait !)

Pour vous organiser, deux outils indispensable: l’agenda (j’avais déjà évoqué son importance ici) et le « cahier de bord ».

Souvent, lorsque l’on a un problème d’ordre organisationnel, on est ennuyé face à la masse d’informations administratives que l’on a à gérer. Face à cela, une solution : achetez un cahier, posez-le à un endroit stratégique : sur votre bureau près de l’ordinateur, près du téléphone, ou encore près de votre lit. Dès que vous avez un nouveau code secret à retenir, un renseignement à ne pas oublier, un numéro de téléphone important, notez-le directement sur votre cahier de bord. Ainsi, toute l’information dont vous avez besoin se trouvera toujours centralisée à un seul endroit. Vous n’aurez plus à retourner toute la maison « à la recherche des feuilles volantes et mystérieusement disparues ».

Personnellement, j’ai beaucoup gagné en rigueur le jour où j’ai cessé de prendre des notes sur des feuilles volantes, et que je me suis mis aux listes écrites sur un petit carnet que je rayais proprement au fur et à mesure. Essayez, vous verrez! Plus tard, vous pourrez si vous avez le temps constituer un outil plus pratique sur le modèle du classeur de bord que recommande Maria Cilley dans « Entretiens avec mon évier ». Vous pourrez ainsi réorganiser vos notes sous forme de fiches pratiques : identifiants et codes personnels, numéros de téléphone importants, horaires d’ouverture (de la poste, de la bibliothèque, etc.). Cet outil indispensable vous procurera un véritable gain de temps.

Si après tous ces conseils vous vous sentez toujours débordé et dépassé, l’idéal pour vous serait de faire appel à un professionnel du coaching pour vous aider!

 

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!