Si elle vient en pleurant

Vers toi,
Saisis ses mains
Avec douceur
Et bienveillance.
Prends ton mouchoir
Essuie ses yeux
Avec prudence.
Car ses joues
Sont altérées
Par le sel
De ses larmes.
Sois doux
Et bienveillant.
Aies la douceur
Et la bienveillance
De la biche
Envers ses petits faons.

Si elle vient se plaindre,
Écoute-la bien.
Et sois attentif
A tout ce qu’elle dit.
Afin que tu puisses
Recueillir sa plainte
Telle qu’elle la raconte,
Non telle que tu l’as entendue,
Sous l’effet de ta pitié
Et de ta bienveillance.
Elle n’a besoin
Ni de la pitié
Ni de la bienveillance
Qui déforment
Le contenu de sa plainte.

Si elle s’adresse
A toi,
Si elle te demande
De lui raconter
Une histoire,
Narre-lui
Les contes et les féeries
Sous la clarté de la lune

Noyée au fond du lac

Malgré toute la distance
Qui sépare
Le lagon
Et l’astre nocturne.
Raconte-lui l’histoire
Des étoiles qui dorment
Dans la douceur du lac
Ces étoiles fidèles
A la lune
Même sous l’eau.
Non, ne parle pas trop
Et abaisse ta voix
Afin de ne pas
Heurter
La sensibilité de son ouïe.

Si la brise
Se joue
De sa chevelure
Ne rentre pas
Dans ce mouvement.
Résiste
Au rythme entraînant
Des éléments.
Et n’oublie pas
De recueillir sa plainte
Telle qu’elle la raconte
Non telle que tu l’as entendue.
Anticipe sa demande.
Sois accueillant
Tapisse le sol
Avec des pétales de fleur.
Et décore les murs
Avec les nuages,
Et offre-lui
Le Soleil avec
Ta main droite,
Et l’ombre
Avec ta main gauche.

Demande-lui
De te révéler
Le secret de la beauté
Des gazelles
Et celui de la finesse
Des chants d’oiseau.
Devant son consentement
Ou devant son refus
Offre-lui un sourire.
Et en cas d’abstention,
Présente-lui tes félicitations.
Anticipe sa demande,
Sois accueillant.
Sers-lui
Un verre
D’espoir
Dans une coupe d’émotion.
Et admire
Le croissant de ses lèvres
Lorsqu’elle boit.
L’espoir est
Dans ses yeux
Lorsqu’elle baigne
Dans la coupe de l’émotion.
Pare-toi contre le danger
De noyade dans ses yeux,
De chute sur l’arête de son nez,
Et de promenade sur ses joues.

Car tout cela peut
Te faire oublier
De recueillir sa plainte
Telle qu’elle la raconte,
Non telle que tu l’as entendue.
Quand elle te parle
Écoute-la bien.
Surtout si elle
Te raconte l’histoire
De sa mère
Qui l’a mise au monde
Sans tomber enceinte,
Et de sa grand-mère
Qui est toujours enceinte,
Même après avoir enfanté.
Écoute-la bien
Lorsqu’elle te parle
De son père
Qu’elle n’a jamais connu,
Qu’elle n’a jamais vu,
Et qu’elle a côtoyé
Durant trente années.
Écoute-la bien.
Tu ne peux pas la comprendre.
Sois un gentil garçon,
Comme te l’a appris
Ta maman.
Son histoire
T’a rappelé
Celle de ta propre mère.
Sois gentil,
Sois accueillant.
Réveille les bougies
Rallume les effluves
Sur les bords de la route de la soie
Peut-être,
Sous l’effet
De l’encens des parfums
Mêlé aux larmes des bougies
Te révélera-t-elle
Le secret de sa plainte?

©A.Zabat

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!