Le bain aux plantes est une pratique de bien-être oubliée aux vertus pourtant reconnues pour notre santé. L’eau est un élément fondamental de la vie, élément protecteur qui a le pouvoir de régénérer et de purifier.

Notre corps est composé en moyenne à 65 % d’eau. L’hydrothérapie recèle de multiples bienfaits. Et lorsque l’on combine les effets bénéfiques de cet élément fondamental avec ceux des plantes médicinales, on obtient des soins qui sont autant de secrets de beauté, de bien-être et de santé.

Ces bienfaits ne sont pas réservés aux seuls privilégiés pouvant bénéficier d’une thalassothérapie. Vous pouvez très bien, grâce à quelques recettes simples à mettre en œuvre, goûter aux vertus curatives du bain aux plantes et de certains soins hydro et phytothérapeutiques.

L’histoire du bain aux plantes :

Que l’on évoque les bains de Cléopâtre, les thermes romains ou encore les hammams des pays musulmans, l’importance des bains dans notre histoire depuis l’Antiquité n’est pas à démontrer. Dans nos sociétés européennes, l’importance des bains a connu le déclin durant la Renaissance (les parfums prenant alors le relais du savon…) pour connaître un renouveau au XVIIIe siècle avec le développement du thermalisme.

Puis, au XIXe siècle, un prêtre catholique allemand, Sebastian Kneipp, a posé les bases de l’hydrothérapie, en développant une méthode révolutionnaire de bain aux plantes associant les bienfaits de l’eau, des plantes, de l’alimentation et de la gymnastique pour un meilleur équilibre du corps et de l’esprit.

Les cinq piliers de la cure Kneipp :

 

  • Kneipp recommande d’abord de s’alimenter sur la base d’une nourriture saine et variée que l’on consomme avec conscience et plaisir.
  • Il conseille également un minimum de 10 minutes d’exercice par jour que l’on doit pratiquer si possible en plein air pour un maximum de bienfaits. Cela permet déjà d’observer des effets bénéfiques sur l’oxygénation de l’organisme, sur les troubles respiratoires, digestifs ou fonctionnels, sur la souplesse des muscles et des articulations, ainsi que pour l’équilibre du système nerveux.
  • Le troisième pilier de la méthode Kneipp est l’hydrothérapie qui repose sur les effets curatifs de l’eau que l’on emploie de différentes manières (bains partiels ou complets, jets d’eau, lavages, enveloppements, compresses ou encore exercices d’endurcissement).
  • La phytothérapie (le fait de soigner par les plantes), qui repose sur les effets bénéfiques de l’usage des plantes médicinales.
  • Le cinquième pilier de la méthode Kneipp est la recherche d’un équilibre entre ces quatre piliers, afin de viser également l’équilibre entre le corps et l’esprit. Kneipp souligne l’importance d’alterner les phases d’activité et de repos, dans le respect des rythmes naturels du corps.

Les cures Kneipp durent 3 à 4 semaines, et elles sont un excellent moyen de retrouver la santé et de fortifier son organisme. Cependant, certains soins peuvent être appliqués à la maison, et ils demandent un minimum de préparation : en fait, en adaptant simplement notre hygiène de vie quotidienne et en modifiant quelque peu la façon dont nous prenons nos douches et nos bains, nous pouvons déjà bénéficier de certains effets bénéfiques de cette méthode.

Pour la petite histoire, Sebastian Kneipp fut diagnostiqué atteint d’une forme incurable de tuberculose. Il déjoua le pronostic des médecins en s’astreignant à se baigner chaque jour dans le Danube (en plein hiver…), convaincu qu’il était des bienfaits de l’eau froide sur l’organisme. Il guérit. Tout au long des années, il perfectionna sa méthode en travaillant notamment avec de nombreux médecins. Encore aujourd’hui, de nombreux établissements thermaux et produits thérapeutiques portent son nom. Les cures Kneipp sont devenues une référence de qualité dans le domaine des soins au naturel.

La thalassothérapie chez moi

ou

Comment transformer ma douche quotidienne en soin bien-être?

Pour que votre simple douche vous apporte tous les bienfaits de l’hydrothérapie, suivez cette méthode simple et facile à mettre en œuvre :

  • Commencez par prendre une douche tiède sur l’ensemble du corps : Dirigez d’abord le jet d’eau sur votre pied droit, sur votre jambe droite, puis sur votre pied gauche et sur votre jambe gauche. Passez ensuite à votre bras droit, votre bras gauche, votre colonne vertébrale et votre abdomen. Insistez sur le ventre en tournant le jet d’eau dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Progressivement, augmentez la température de l’eau tout en continuant à répéter le circuit décrit plus haut.
  • Faites suivre ces étapes d’une douche froide très rapide : 10 secondes pour les jambes et 8 secondes pour le reste du corps.

 

Astuce : Il n’est pas facile de prendre une douche froide… Si cette pratique vous semble trop difficile, contentez-vous en sortant de la douche de vous frictionner rapidement avec un gant de toilette préalablement trempé dans l’eau froide.

Pour un maximum d’efficacité, il est recommandé de recommencer cette méthode 2 à 3 fois de suite, mais la simple pratique de l’alternance entre eau chaude et froide permet déjà d’activer la circulation sanguine. Elle est particulièrement recommandée en cas de fatigue et de troubles circulatoires ou nerveux.

Le bain aux plantes accessible à tous

Pour le bain aux plantes, deux usages sont possibles, selon que vous utilisez des feuilles non odorantes et des racines ou des fleurs fragiles et des plantes aromatiques. Dans le premier cas, vous préparerez une infusion que vous filtrerez puis que vous mélangerez tout simplement à l’eau de votre bain. Comptez environ 500 grammes de la plante pour 3 litres d’eau. Dans le second cas, vous placerez les fleurs que vous souhaitez utiliser dans un petit ballotin de mousseline ou de tissu fin que vous placerez au fond de votre bain. Couvrez le ballotin d’eau très chaude et laissez reposer 10 minutes, puis remplissez le reste de votre bain.

Pour un effet fortifiant, utilisez une infusion de thym. En cas de fatigue ou encore de maladies de la peau, usez d’une infusion de camomille romaine. Pour un effet antalgique, une infusion de lierre terrestre saura vous soulager.

L’alternance des températures

La cure d’eau améliore la santé, mais elle lui est aussi bénéfique en ce qu’elle améliore la tonicité de la peau et l’élasticité des tissus.

Les changements de température modifient le flux sanguin, ce qui explique les stimulations bénéfiques apportées par l’usage de l’eau froide, de l’eau chaude et en particulier de l’alternance des deux.

Cela permet de calmer les douleurs, de favoriser une meilleure circulation sanguine, de stimuler le métabolisme et de renforcer le système immunitaire.

Eau froide : de 12 à 15 degrés.

Eau tiède : de 23 à 32 degrés.

Eau chaude: de 35 à 38 degrés.

L’eau chaude est relaxante. Elle permet la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui a la propriété d’augmenter l’afflux du sang à la peau et aux muscles. Elle réduit les tensions et soulage les raideurs. La circulation ainsi améliorée stimule le système immunitaire, aide à éliminer les déchets et envoie plus d’oxygène et de nutriments dans les tissus.

L’eau froide est stimulante. Elle contribue à l’équilibre du système nerveux et elle active la circulation sanguine. Elle resserre les vaisseaux sanguins superficiels et elle renvoie le sang dans les organes internes, les aidant ainsi à mieux fonctionner.

Les soins alternant eau froide et eau chaude sont excellents pour soulager les inflammations, stimuler la circulation sanguine, pour renforcer le système immunitaire, stimuler le système hormonal et raffermir les tissus.

Les différents types de bains:

Bain complet, demi-bain, bain progressif ou alterné, bain des bras, bain d’yeux ou bain des pieds, bain de siège, il existe de multiples façons de prendre un bain, qui reste un excellent moyen de détente, de lutte contre la nervosité et qui soulage les crampes et les contractions musculaires.

Pour en optimiser les vertus, vous pouvez allier aux bienfaits de l’eau ceux des plantes et des huiles essentielles.

Sous l’effet conjugué de l’eau et de la chaleur, les pores de la peau se dilatent : les principes actifs des plantes et des huiles essentielles pénètrent mieux l’organisme, et leurs vapeurs sont également bienfaisantes pour le corps.

Pour utiliser les huiles essentielles dans un bain, il importe toujours de les diluer préalablement sur une base neutre. Il ne faut jamais les verser directement dans l’eau du bain. Comptez environ de 6 à 15 gouttes d’huile essentielle pour un bain (si vous en utilisez de plusieurs sortes différentes, diminuez les proportions indiquées afin de ne pas dépasser cette dose).

En cas d’insomnie, de nervosité, d’angoisse, de stress, un bain auquel vous aurez ajouté 3 gouttes d’huile essentielle de camomille et 3 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre saura vous soulager.

Pour la détente, ajoutez à votre bain trois gouttes d’huile essentielle d’orange et trois gouttes d’huile essentielle de lavande.

Quelques recettes santé de bains aux plantes :

  • Pour améliorer la circulation sanguine, plusieurs solutions sont possibles et combinables entre elles. Commencez par vous laver le matin de préférence et à l’eau froide. Régulièrement, pratiquez la marche dans l’eau, ou encore une douche de vos mollets que vous pratiquerez en alternant sans cesse l’eau chaude et l’eau froide : commencez par le bord externe du pied droit, montez lentement le long du mollet, tournez dans le sens des aiguilles d’une montre derrière le genou en insistant dans cette zone, puis redescendez en faisant de même pour la jambe gauche. Vous pouvez aussi prendre pendant 5 minutes des bains additionnés de deux à trois grosses poignées de sel marin.
  • Pour vous relaxer et pour faciliter l’endormissement, ajoutez 6 gouttes d’huile essentielle de lavande à votre bain. (L’huile essentielle de lavande est la seule que vous pouvez verser telle quelle dans votre bain, sans la diluer préalablement sur une surface neutre).
  • En cas de grosse fatigue, pratiquez la douche alternée : douchez-vous 3 minutes à l’eau chaude puis 30 secondes à l’eau froide. Effet coup de fouet garanti !
  • Lorsque la grippe couve, en prévention, vous pouvez prendre un bain à l’eucalyptus : préparez 400 grammes d’eucalyptus que vous ferez infuser dans trois litres d’eau. Pour renforcer votre système immunitaire, vous pouvez procéder à une variante en ajoutant à l’eau de votre bain 5 gouttes d’huile essentielle de thym, d’origan, de romarin et de lavande.

  • Si les articulations vous font souffrir, faites un bain d’orties.

  • En cas de règles douloureuses, faites pendant un quart d’heure un bain de siège avec 6 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang et 6 gouttes d’huile essentielle de sauge.

  • En cas de troubles de la circulation veineuse, de varices, de jambes lourdes ou encore d’hémorroïdes, préparez-vous un bain avec 3 gouttes d’huile essentielle de cyprès, 3 gouttes d’huile essentielle de sarriette et 3 gouttes d’huile essentielle de genévrier.

Maigrir, embellir et rajeunir… Dans son bain aux plantes !

  • Pour une peau lisse et douce, ajoutez dix gouttes d’huile d’olive à l’eau de votre bain (y compris pour les bain de vos jeunes enfants).
  • Si vous avez la peau sèche, placez 1 kg d’avoine ds un ou plusieurs sachets de tissu fin dans l’eau de votre bain.
  • Pour vous aider à éliminer la surcharge pondérale, effectuez régulièrement des bains additionnés de 3 gouttes d’huile essentielle de sauge et de 3 gouttes d’huile essentielle de thym (pour rappel, l’usage de l’huile essentielle de sauge est interdit aux enfants et aux femmes enceintes).
  • Pour un bain amincissant, ajoutez 6 gouttes d’huile essentielle de sauge, de 2 gouttes d’huile essentielle de thym et 2 gouttes d’huile essentielle de citron.
  • Pour un bain gourmand tonifiant et anti-âge, ajoutez 2 kilos de fraise et 200 grammes de framboise préalablement réduits en purée à l’eau de votre bain… Miam!

Les alternatives au bain aux plantes :

Le brossage à sec :

Ce soin corporel est recommandé pour stimuler et régulariser la circulation, et pour lutter contre les migraines et la cellulite. A noter qu’il est déconseillé en cas d’affections cutanées et de grande nervosité.

Il s’agit d’un massage de tout le corps que l’on effectue avec une brosse de massage, un gant végétal ou un gant de crin. Ce geste de beauté et de mieux-être fait partie de la méthode Kneipp. En débarrassant la peau de ses cellules mortes, il en permet une meilleure irrigation. Effectué dès le matin, il permet de commencer la journée avec vigueur et dynamisme. Comme pour tous les massages, il est recommandé de frotter toujours en direction du cœur.

Commencez par le pied droit. Massez-vous la plante puis le dessus du pied, remontez toute la jambe, à l’extérieur puis à l’intérieur en faisant des mouvements circulaires. Faites de même avec votre pied et votre jambe gauche. Puis, massez-vous le bas-ventre, le ventre, les fesses, le dos, toujours en massant en direction du cœur. Poursuivez par des mouvements circulaires sur le cou, les épaules, le décolleté, la poitrine, tout en évitant de toucher le bout des seins. Effectuez des mouvements plus doux sur la zone de la poitrine, très sensible. Ensuite, massez votre bras droit du bout des doigts jusqu’à l’épaule. Terminez par la main et le bras gauches.

Ce massage, très rapide, ne doit pas durer plus de trois minutes. Pour plus d’efficacité, effectuez ce massage juste avant de prendre votre douche, sur une peau parfaitement sèche.

Marcher dans l’herbe mouillée :

Dans sa méthode, Sebastian Kniepp préconise de marcher dans l’herbe tôt le matin quand elle est encore baignée de rosée ou encore juste après la pluie. Cette petite promenade qui dure entre 5 et 15 minutes s’effectue pieds nus.

Juste après, ne vous essuyez pas les pieds pour les sécher. Contentez-vous d’enfiler des chaussettes que vous garderez aux pieds pendant un quart d’heure à vingt minutes.

Conseillée en cas de maux de gorge, de maux de tête, de pieds froids ou de varices, cette marche dans l’herbe renforce tout l’organisme.

Cependant, arrêtez de faire cela dès que vous ressentez une sensation de froid.

Relaxation, bien-être et santé grâce à l'hydrothérapie

La marche dans l’eau :

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez vous contentez de marcher dans l’eau : Remplissez votre baignoire d’eau froide jusqu’à ce que l’eau vous arrive à mi-mollet. Marchez sur place en soulevant lentement une jambe après l’autre et en sortant chaque fois complétement le pied, la pointe du pied dirigée vers le fond de la baignoire. Effectuez cette marche pendant une durée allant de quelques secondes à une minute. Puis, essuyez rapidement l’eau de vos pieds avec les mains, enfilez tout de suite des chaussettes et bougez pour vous réchauffer.

Cet exercice est excellent pour la circulation et l’irrigation sanguine, contre les maux de tête et les migraines et pour tonifier l’organisme. Effectué le matin, cet exercice vous donnera de l’énergie pour toute la journée, alors que le soir il vous aidera à bien dormir.

Cependant, ne pratiquez ni marche dans la rosée ni marche dans l’eau si souffrez de sciatique, de troubles des reins ou de la vessie et abstenez-vous en en période de règles.

Le bain d’yeux:

En cas de fatigue oculaire, vous pouvez baigner vos yeux (ouverts) dans une tisane de camomille ou de bleuets. Vous pouvez aussi prendre un bain de pied en insistant sur la plante des pieds et en alternant 3 minutes d’eau chaude et 45 secondes d’eau froide.

L’eau, votre alliée dans la gestion de vos émotions

ou la relaxation par l’hydrothérapie :

En cas de « coup d’état émotionnel », si vous sentez une émotion négative et très forte vous envahir (angoisse, stress, colère et autres), voici quelques astuces à base d’hydrothérapie qui vous aideront à retrouver l’équilibre interne :

  • Lorsque vous sentez une poussée d’angoisse monter, commencez par boire doucement un grand verre d’eau. Puis, associez-y quelques exercices de respiration profonde comme ceux exposés ici.
  • En cas de colère, lavez-vous le visage. Cela peut être un bon moyen de vous aider à prendre du recul sur une situation difficile au travail par exemple : changez de pièce, allez au toilette et passez-vous de l’eau froide sur le front et sur les temps. Si vous en avez la possibilité, allez prendre une douche en appliquant le « circuit corporel » décrit plus haut. Commencez par de l’eau tiède et terminez par une douche froide très rapide.
  • Pour lutter contre le stress, une excellente alternative est le bain de bras avec alternance de température : En commençant avec de l’eau chaude et en terminant avec de l’eau froide, passez le jet d’eau sur la face interne puis externe du bras en remontant vers le haut du corps. Insistez particulièrement sur les épaules. Commencez par laver le bras droit, puis le bras gauche.Si vous en avez l’occasion, vous pouvez également vous plonger dans un bain aux orties ou à l’argile. Effet relaxant garanti ! Pour cela, prenez 3 grosses poignées d’orties hachées grossièrement. Faites les bouillir dans deux litres d’eau avec une grosse poignée de sel marin pendant 10 minutes. Laissez l’eau tiédir, puis filtrez-la et ajoutez cette infusion à l’eau de votre bain. Pour un bain à l’argile, versez 4 cuillères à soupe d’argile verte très fine ainsi que 4 cuillères à soupe de gros sel marin dans un bain de 37 à 38 degrés.

Recommandations d’usage et mises en garde :

  • D’une manière générale, après un bain, enveloppez-vous d’un peignoir sans vous rincer et allongez-vous durant un quart d’heure avec les jambes surélevées. De préférence, prenez vos bains le soir, en attendant toujours au moins deux heures après la fin d’un repas. Ne dépassez pas 20 minutes, car au-delà, le bain fatigue la peau. Évitez les bains trop chauds, surtout si vous avez des problèmes circulatoires. Plus l’eau est chaude, plus la peau se déshydrate. La température idéale pour un bain se situe entre entre 36 et 38 degrés. Les bains progressifs, qui consistent à élever toutes les cinq minutes la température par paliers de 5 degrés, sont déconseillés aux personnes cardiaques. Faites toujours suivre vos bains chauds d’une douche froide, ou au moins d’une friction de l’ensemble du corps à l’eau froide.
  • Les douches froides et les bains froids ne doivent être pris qu’après que le corps ait été préalablement chauffé (vous pouvez en profiter pour faire un peu d’exercice!).
  • L’ensemble des pratiques décrites ici sont déconseillées en cas de maladies aiguës ou chroniques.
  • Si vous avez effectué un bain de pieds, qu’il s’agisse de simple hydrothérapie ou que vous y ayez mêlé les bienfaits des plantes ou des huiles essentielles, couvrez vos pieds sans les sécher de grosses chaussettes et reposez-vous une dizaine de minutes avec les pieds surélevés.
  • L’usage des huiles essentielles ne doit jamais se faire en en versant directement quelques gouttes dans l’eau du bain. L’huile n’étant pas soluble dans l’eau, elle restera à la surface et pourra vous occasionner des brûlures de la peau ou des muqueuses. Veillez donc toujours à dissoudre les huiles essentielles sur une base neutre. Il peut s’agir d’un peu de savon liquide, d’un jaune d’œuf délayé, de lait ou même de crème fraîche.
  • D’une manière générale, les bains aux huiles essentielles ne conviennent pas aux enfants de moins de sept ans.

 

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!