Aujourd’hui, chers lecteurs, je voudrais vous parler des bienfaits de l’apithérapie. Je l’avais déjà évoquée dans mon article sur le pollen, mais je voudrais parler aujourd’hui plus longuement de toutes ces vertus extraordinaires que recèlent les différents autres produits de la ruche. Je vous propose donc une petite plongée au coeur du pays de nos amies les abeilles, à qui nous devons tant, et sans qui nous perdrions beaucoup.

Et si vous ne voulez rater aucun de mes articles et être prévenu des nouveautés sur ce site, je vous invite à vous inscrire ici :

1- Le miel, ce sucre naturel

Vous le savez, j’attache une grande importance au sucre. Le sucre artificiel, j’en ai déjà souvent parlé, est une vraie drogue, un poison dont nous ferions mieux de nous débarrasser afin de retrouver une santé et un bien-être durables. On me demande souvent par quoi on peut remplacer le sucre. Je vous réponds : par le miel. Il s’agit d’un édulcorant naturel, sans conservateurs ni produits chimiques, d’un aliment pur, sans additifs ni bactéries, qui est bien plus digeste que le sucre, et qui, en plus, est un remède de grand-mère utilisé depuis des millénaires dans la pharmacopée traditionnelle. Eh oui, l’apithérapie recèle de nombreux bienfaits ! 🙂

Composition du miel :

Le miel est un aliment vivant. La preuve, c’est qu’il continue à évoluer même quand il est dans son pot : La cristallisation apparait au fil du temps. Il s’agit là d’un phénomène naturel qui n’altère pas la qualité du miel.

Le miel est l’aliment premier des abeilles, et il contient de nombreuses substances vitales :

  • Des acides aminés
  • Des enzymes
  • Des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, C)
  • Des minéraux : potassium, calcium, sodium, magnesium, cuivre, manganèse, etc.
  • Des antibiotiques naturels
  • Des flavonoïdes (à l’action anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-oxydante)
  • Des énergies florales

Le miel est un sucre naturel rapide qui fait office de carburant très efficace à la fois au niveau physique et cérébral. Il incarne aussi l’harmonie de la nature, puisqu’il est issu à la fois du règne animal et végétal. Vous en voulez la preuve ? Observez du miel au microscope, et vous aurez la surprise de découvrir que le cristal du miel reproduit presque trait pour trait la forme de la fleur à partir de laquelle il a été butiné. Par ailleurs, le miel regorge d’énergie solaire, ce qui explique en partie pourquoi il nous fait tellement de bien au coeur de l’hiver !

Pour bénéficier à plein des bénéfices du miel et afin de ne pas altérer sa composition, on déconseille de le chauffer. Mais, personnellement, c’est tout de même le miel que j’utilise pour remplacer le sucre artificiel dans les pâtisseries et les gâteaux. Il vaut toujours mieux remplacer le sucre artificiel par du sucre naturel, même si une cuillère de miel pur dégustée avec plaisir sera toujours bien meilleure ! Une bonne alternative peut consister à rajouter le miel seulement à la fin de la cuisson, quand c’est possible, ou pour un gâteau, à faire cuire un gâteau sans sucre, une fois cuit, à l’ouvrir sur deux, puis à recouvrir l’intérieur du gâteau d’une fine couche de miel. Accessoirement, le miel est plus sucrant que le sucre, tout en étant 3 fois moins calorique… Il est donc à la fois bon pour la santé et bon pour la ligne !

L’avantage du miel, c’est que, pris selon un dosage bien précis, il peut même être consommé par certains diabétiques.

Les différents types de miel

  • On distingue les miels monofloraux, lorsqu’un seul type de fleurs est butiné.
  • Il y a aussi les miels polyfloraux, lorsque les abeilles butinent un ensemble de plantes.
  • Enfin, on trouve sur le marché des miels mixtes, qui résultent de mélanges de miels réalisés par la main de l’homme. Leur qualité est bien moindre que les miels polyfloraux.

Je vous incite à bien lire les étiquettes du miel que vous achetez, car, bien souvent, les miels industriels sont souvent chauffés et additionnés de sucre, ce qui leur fait perdre la majeure partie de leurs bienfaits.

Pour ma part, j’apprécie beaucoup les alvéoles de miel, ce miel que l’on trouve encore enfermé dans les rayons de cire : c’est le gage de consommer du miel de qualité. Je vous conseille également le miel de nigelle, qui a l’avantage de combiner les caractéristiques du miel, ainsi que celles de l’huile de nigelle.

apitherapie

J’ai testé ce miel, et je le recommande : il est excellent pour rebooster votre système immunitaire, en cas de grosse fatigue notamment. Son goût vous sera agréable et familier, car il est très parfumé et proche du miel d’acacia au parfum. C’est un miel de couleur très sombre, bourré de flavonoïdes et très efficace pour lutter contre le vieillissement de la peau et de l’organisme de manière générale. Personnellement, j’aime le prendre au petit-déjeuner, avec quelques fruits, ou encore de temps en temps le soir, avec une tisane de verveine. Je trouve que je m’endors mieux, de façon plus paisible… Et si je sens que le rhume me guette, hop ! Je prends une cuillère du miel de nigelle, et je me sens soulagé de façon immédiate.

Je veux obtenir ma promo pour le miel de nigelle !

Insère simplement le code « LAVIEEPANOUIE » à la fin de ta commande, et tu bénéificeras automatiquement de 10 % de réduction sur l’ensemble de ta commande de produits Authentic !

J'obtiens ma promo maintenant

Quel miel pour quels maux

Acacia : très bon en cas de constipation !

Aubépine : calmant du système nerveux

Bourdaine : purgatif, laxatif

Bruyère : utile en cas d’infection urinaire, pour lutter contre l’anémie, la fatigue

Châtaignier : Favorise la circulation sanguine, conseillé en cas de grande fatigue

Colza : favorise le transit intestinal et calme les brûlures d’estomac

Eucalyptus : excellent en cas d’angines et de toux persistantes

Lavande : Antiseptique des bronches, vertus calmantes contre le stress

Nigelle : parfait pour rebooster l’ensemble du système immunitaire

Oranger : Soulage les infections rhumatismales

Pin et sapin : affections respiratoires

Romarin : favorise le sommeil dans certains cas de dépression, est également excellent en application contre les varices

Ronce : dynamisant

Sarrasin : antianémique

Sauge : aide à la circulation du sang

Thym : excellent antiseptique

Tilleul : très bon calmant

Trèfle blanc : excellent pour rebooster, augmenter la force et l’énergie

D’une manière générale, si vous souffrez de crampes de façon régulière, une cuillère de miel devrait contribuer à vous soulager. Si vous avez des problèmes de peau dus à l’âge, notamment sur les mains, massez vous quotidiennement les mains avec un peu de miel afin d’être rapidement soulagé.

Les bienfaits du miel

Le miel a une action dynamisante. Il aide à la croissance des enfants, mais c’est aussi un excellent anémique et un très bon antiseptique, avec une forte action antibactérienne. Il a des vertus digestives et laxatives : il aide au transit intestinal et il favorise la digestion. Il est bien entendu notre allié lors des grippes, puisqu’il aide à lutter contre les affections respiratoires. Mais il a également des effets moins connus : il est une source d’antioxydants, qui aident à neutraliser les radicaux libres présents dans le corps. Il aide à prévenir certains cancers ainsi que les maladies cardio-vasculaires. En règle générale, les miels de couleur foncée sont plus riches en flavonoïdes que les miels de couleur claire. Ils ont donc une action antioxydante plus importante. On le sait moins aussi, mais le miel est également un cicatrisant tout aussi efficace que certaines crèmes que l’on trouve en pharmacie.

En cas de brûlure superficielle, le miel remplacera très efficacement votre Biafine si vous n’en avez pas sous la main !

Le miel est aussi un régénérateur, un reminéralisant, et un antistress. Je le recommande pour toutes les personnes qui ont des problèmes pour s’endormir le soir, ou qui sont trop agitées.

Comment utiliser le miel

Je recommande de remplacer le sucre artificiel par du miel. De plus, vous pouvez très bien prendre une cuillère à café de miel le matin, ou le soir. Pour bénéficier à fond de ses bienfaits, si vous prenez un miel « classique » (acacia, toutes fleurs, etc.), et que vous cherchez à rebooster votre système immunitaire, je recommande de le prendre en le mélangeant avec un peu d’huile de nigelle.

Un usage peu connu mais miraculeux : le mélange de miel et de cannelle

Vous pouvez aussi mettre un peu de poudre de cannelle dans votre cuillère quotidienne de miel : ce précieux mélange vous aidera à renforcer votre système immunitaire et votre système digestif. Pris régulièrement, il préserve du vieillissement.

Si vous souffrez d’eczéma, de la teigne ou d’arthrite, si vous voulez aider à la circulation des veines et des artères, préparez une pâte à partir d’un mélange de miel et de poudre de cannelle et appliquez-le sur la zone concernée.

En cas de mauvaise haleine, diluez un peu de cette même pâte dans de l’eau chaude et gargarisez-vous avec quotidiennement.

En cas d’infections urinaires, vous pouvez aussi boire quotidiennement un peu de ce mélange dilué dans de l’eau tiède.

Miel et beauté

L’apithérapie ne permet pas seulement de nous apporter de nombreux bienfaits-santé, elle nous aide également de par ses bienfaits cosmétiques naturels !

Le miel vous aidera à :

  • Hydrater votre peau
  • Apaiser les peaux sensibles
  • Prévenir le vieillissement de la peau
  • Assouplir la peau
  • Aider à la régénération des cellules de la peau
  • Rajeunir l’aspect de la peau
  • La fortifier et la nourrir

Pour un gommage 100% naturel, vous pouvez mélanger 2 cuillères à soupe de miel avec 2 cuillères à soupe de noix de coco en poudre. Appliquez, massez doucement, puis rincez et séchez en tapotant doucement la peau avec une serviette douce.

Miel et Manuka

Un produit qui devient très à la mode, c’est le miel de Manuka. Le Manuka, c’est une plante de la famille de l’arbre à thé, qui pousse en Australie et en Nouvelle-Zélande et que les Maoris utilisent depuis toujours, notamment pour ses propriétés antiseptiques. Il est très efficace pour traiter les ulcères, mais aussi en cas d’eczéma, ou pour aider à la cicatrisation de la peau, pour prévenir les caries, protéger les gencives. Mais surtout, c’est un rehausseur d’éclat sans égal pour la peau. Testez le masque jaune d’oeuf + miel de Manuka : votre peau verra vraiment la différence.

Les aromiels

L’apithérapie peut devenir la base d’une véritable médecine verte, qui peut venir à bout de nombreux maux de façon tout à fait naturelle et efficace à la fois ! On entend de plus en plus parler de ces mélanges de miel et d’huiles essentielles. Je ne peux que les recommander : ils sont très efficaces. D’ailleurs, dans cet article, j’avais donné une recette qui vous permettra de prévenir et guérir la grippe de façon très efficace. Le mélange miel et huiles essentielles permet de diluer des essences qui pourraient brûler la peau si elles y étaient appliquées directement, mais il permet également une meilleure pénétration des huiles essentielles dans l’organisme, et leur meilleure assimilation, tout en permettant une synergie entre les propriétés miraculeuses du miel et des HE.

2. La gelée royale : un atout majeur de l’apithérapie

Vous vous sentez fatigué, épuisé ? Vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui est en convalescence, ou une maman qui est très fatiguée par son accouchement ? Recommandez-leur la gelée royale ! Ce produit est si efficace qu’on pourrait aisément le qualifier de miraculeux. Elle est chère, bien sûr, parce que rare et précieuse, mais ses bienfaits sont extraordinaires. Prenons l’exemple de nos amies les abeilles. Qu’est-ce qui différencie une abeille classique de la reine ? Au départ, rien du tout ! La reine n’est qu’une larve comme les autres ! Oui, mais… Elle, à la différence des autres larves de la ruche, est nourrie exclusivement à base de gelée royale. Et la différence est notable : la reine vit de 5 à 6 ans, en pondant 2000 oeufs par jour, tandis qu’une abeille « classique » ne vit que 45 jours… Qui a dit que l’alimentation ne jouait pas un rôle primordial dans la vie ? 😉

Qu’est-ce que la gelée royale ?

C’est la nourriture qui est réservée aux larves de la ruche (pendant les 3 premiers jours de leur existence), ainsi qu’à la reine. Sa production est très délicate et réservée à des apiculteurs expérimentés. Une ruche permet de produire environ 300 grammes de gelée royale par an, c’est dire à quel point ce liquide est précieux !

Ce liquide blanchâtre, légèrement gélatineux, est produit par les abeilles nourricières. Elle contient de l’eau, des protéines sous forme d’acides aminés, des glucides, des acides gras, des vitamines A,C,D, E et K, ainsi que les vitamines du groupe B. Elle est aussi riche en substances minérales et en oligo-éléments. Elle possède un facteur antibiotique, un peu d’ADN, ainsi qu’une hormone gonadotrope importante pour le cycle de la femme. Elle contient également de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui cible les fonctions cérébrales, dont la mémoire en particulier.

La gelée royale est le produit naturel connu le plus riche en vitamine B5.

La gelée royale est très indiquée pour aider l’organisme en cas de faiblesse du système immunitaire. Elle aide à combattre la fatigue, le surmenage, l’anxiété, la dépression. Elle favorise la mémorisation et les efforts intellectuels soutenus (en cas d’examens, par exemple) : elle permet une meilleure réactivité, ainsi qu’une meilleure faculté de réponse et de réactivité du corps. Elle est un revitalisant et un régénérant très important pour l’ensemble de l’organisme. Elle aiderait également à prévenir et combattre la maladie d’Alzheimer.

Des expériences ont été pratiquées dans des hôpitaux : Un mélange de miel et de gelée royale, appliqué sur des blessures importantes, permet de les cicatriser, même lorsque les traitements dits « conventionnels » s’étaient avérés inopérants.

La gelée royale est notamment très efficace pour lutter contre les effets de la ménopause chez la femme, grâce à ses effets oestrogéniques. Elle est également régénératrice pour les phanères et pour la peau. Une cure de gelée royale est très recommandée aux femmes après l’accouchement, notamment pour les aider à avoir des montées de lait suffisantes, et pour prévenir la chute de cheveux qui survient toujours après un accouchement. En cas de baisse de libido, la gelée royale peut également vous aider à retrouver votre force sexuelle. Entre autres, la gelée royale vous aidera également à retrouver l’appétit.

Comment utiliser la gelée royale

La gelée royale se consomme en cures, plus ou moins longues selon les cas. D’une manière générale, hors cas de maladie grave, je recommande une cure de trois semaines. Si vous souffrez de maladies graves comme de cancer, par exemple, la gelée royale peut aider à faire repousser vos cheveux après un traitement de chimiothérapie. Mais demandez toujours l’avis de votre médecin auparavant : la gelée royale agit indifféremment sur la régénération des bonnes ET des mauvaises cellules, il ne faut donc pas la prendre en plein traitement, ni en phase critique d’un cancer.

On recommande de consommer la gelée royale à jeun, avant même de prendre le petit-déjeuner. Placez-la sous la langue, pour bénéficier à plein de ses substances actives (sauf s’il s’agit de gélules ou de capsules, bien sûr !)

apitherapie

3- La propolis

Au sein de l’apithérapie, il y a aussi la propolis : La propolis reste encore trop peu connue du grand public, malgré l’ensemble de ses bienfaits et de ses vertus pour notre santé. Elle est produite par les abeilles butineuses à partir de leurs sécrétions et des produits résineux récoltés sur certains végétaux (pins, sapins, épicéas, peupliers, bourgeons, etc.). C’est un produit brun, parfumé, à la substance visqueuse. Il est composé essentiellement de résineux et de cire. Il contient des vitamines, de nombreux minéraux, des flavonoïdes. C’est un produit qui n’a pas de valeur énergétique : il ne contient ni lipides, ni protéines, ni glucides. C’est un très puissant antiinfectieux (antifongique, antiseptique, antiviral naturel), mais aussi un antibiotique naturel très puissant (qui permet de combattre des bactéries aussi tenaces que les staphylocoques, les streptocoques, ou encore les salmonelles) qui stimule la production d’anticorps et accélère le système immunitaire. Elle est très efficace contre la grippe, mais aussi contre l’herpès (et notamment l’herpès oculaire contre lequel elle aiderait à lutter !), ou encore pour lutter contre le Candida albicans, ce champignon responsable des infections mycosiques.

Vous avez des doutes sur les propriétés antiinfectieuses de la propolis ? Alors laissez-moi vous expliquer comment font les abeilles pour se débarrasser des intrus (comme des souris par exemple) ayant pénétré dans la ruche : les abeilles embaument leurs cadavres avec de la propolis ! Et malgré la température intérieure de la ruche avoisinant les 35°, ces individus ne pourrissent pas !

On peut l’appliquer avec succès sur les plaies, sur les cicatrices, sur les zones touchées par des champignons. Comme elle a également de nombreuses propriétés anesthésiques, elle permet également de soulager rapidement les piqûres d’insectes, ou encore les douleurs dentaires.

En cas d’intoxication aux métaux lourds, suite au retrait d’un amalgame dentaire, ou après un traitement médicamenteux lourd, la propolis aidera le corps à se désintoxiquer. La propolis aiderait également en cas de cancer, et pourrait être consommée en même temps qu’un traitement de chimiothérapie (à vérifier selon votre cas précis avec votre médecin). On la trouve généralement sous sa forme brute, en morceaux à sucer, ou encore sous forme d’extraits concentrés. Sous la forme de teintures, on recommande d’en verser quelques gouttes dans un peu d’eau, et d’en prendre 3 fois par jour pendant une durée allant de 10 jours à 3 semaines. Sous forme de morceaux bruts, on recommande d’en prendre 1 gramme 3 fois par jour. Il faudra prendre le temps de bien mâcher la propolis pour profiter à fond de l’ensemble de ses bienfaits. Une cure de 15 jours de prise de propolis à la fin de l’automne vous aidera à renforcer vos défenses immunitaires pour passer un hiver tranquille. La propolis permet également d’atténuer les crises d’asthme. Si vous voulez simplement bénéficier des effets buccodentaires de la propolis, vous pouvez faire des gargarismes avec quelques gouttes d’extrait de propolis dans de l’eau. En application locale, la propolis permet également de soulager les hémorroïdes et de réduire les infections de la muqueuse vaginale. Accessoirement, la consommation de propolis peut également être efficace en cas de stress ponctuel.

4 – La cire d’abeille

Elle est produite par les abeilles ouvrières pour édifier les rayons de la ruche. Elle est essentiellement utilisée par l’industrie cosmétique et pharmaceutique. On l’utilise pour cirer les meubles en bois, mais c’est également un excellent baume à lèvres, 100% naturel ! En cas de problèmes respiratoires chroniques, comme des toux persistantes, des cataplasmes à base de cire d’abeille peuvent vous soulager efficacement.

5 – Le venin d’abeille : l’apithérapie du futur

Eh oui, dans la ruche, même le venin a son utilité ! Ses propriétés rhumatismales et anti-inflammatoires sont reconnues. Les piqûres d’abeille protègent. Elles seraient même un agent de protection contre le cancer et un soutien puissant pour renforcer le système immunitaire. Des traitements ont même été mis en place aux États-Unis et en Chine à base de venin d’abeille pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, de sclérose en plaques, ou encore d’arthrose. Le venin d’abeille aiderait à faciliter la circulation sanguine et à augmenter la production de globules rouges, mais aussi à tonifier le coeur et à réguler la tension.

On procède en saisissant les abeilles avec une grosse pince à épiler, et on la pose, côté dard, contre la peau, à des endroits précis. L’abeille pique son dard (puis elle meurt, car elle perd ainsi une partie de son abdomen). Progressivement, on augmente le nombre de piqûres hebdomadaires. Il existe une autre technique qui consiste à récolter le venin de l’abeille sans la faire mourir, et à injecter le venin dans la peau avec des aiguilles, mais ce traitement serait moins efficace. Ce traitement doit être absolument délivré par un praticien expérimenté, mais il est sans danger pour le patient, qui, la plupart du temps, est insensibilisé à la douleur de par sa maladie. L’homme peut supporter jusqu’à 1000 piqûres d’abeilles sans être en danger de mort (à part le cas des personnes allergiques au venin d’abeille, cas extrêmement rare, mais qui peut se présenter). Cette technique révolutionnaire et extrêmement prometteuse contre des pathologies réputées incurables est appelée apipuncture… Quand je vous parlais de médecine verte à base d’apithérapie, je n’exagérais pas !

Je voulais absolument partager avec vous tout ce que j’ai appris au sujet de l’apithérapie. Les abeilles ont énormément à nous apporter, et nous devrions avoir le réflexe de pense au miel, au pollen, à la gelée royale face aux petits maux du quotidien. Pour ces petits désagréments, bien souvent, les produits de la ruche seront tout aussi efficaces que certains médicaments, sans pour autant avoir une liste d’effets secondaires longue comme le bras. J’ai lu un livre récemment que j’aimerais partager avec vous, car j’y ai appris énormément de choses. Il s’agit de « Ces abeilles qui nous guérissent » de Roch Domergo. Les histoires, l’expérience de cet homme sont édifiantes, et je vous invite à les découvrir : c’est une lecture très utile !

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!