« Je n’ai pas le temps ! » « J’ai trop de choses à faire ! » « Pourquoi n’y a-t-il que 24 heures dans une journée ? » sont quelques unes de ces idées négatives à propos du temps que nous ressassons au quotidien.

La gestion de notre temps a un impact majeur sur l’ensemble de notre vie : elle joue un rôle sur notre niveau de stress et donc sur notre santé, ainsi que sur la réalisation (ou non) de nos objectifs personnels et donc sur notre degré de confiance en nous-même.

Rappelons-nous cependant d’une chose : la Nature est d’une justice absolue en ce qui concerne le temps : nous disposons TOUS de 365 jours par an, de 7 jours par semaine, et de 24 heures, soit 1440 minutes ou 86400 secondes par jour. Personne ne dispose ne serait-ce que d’un quart de seconde en plus… Et je peux vous assurer que si nous disposions de 26 ou de 27 heures par jour, nous nous sentirions toujours aussi débordés.

Dans ce temps imparti, certains visionnent des séries télévisées pendant des heures, d’autres travaillent toute la journée, d’autres créent des entreprises à succès, d’autres encore passent leur temps sur les réseaux sociaux; Certains deviennent Einstein, Gandhi ou Mère Thérésa.

Il ne revient qu’à nous et à nous seuls de décider de ce que nous faisons de notre temps. Cette faculté est une des causes de l’échec ou du succès de notre vie. D’où la nécessité pour nous de bien définir nos priorités et de contrôler l’usage que nous faisons de notre temps pour mieux l’exploiter.

Si nous parvenons à mettre en place une bonne organisation, un solide système de gestion pour une meilleure productivité, nous ne serons plus esclaves de notre environnement, mais bien les maîtres de notre temps.

Comment exploiter de manière optimale les 24 heures qui composent votre journée ?

Nous n’avons aucun pouvoir sur le temps qui passe. Nous ne pouvons ni arrêter le temps, ni le suspendre, ni ajouter ne serait-ce qu’une minute à notre journée.

En revanche, nous avons la possibilité de gérer avec pertinence les multiples tâches et activités qui nous sont dévolues dans cet intervalle.

Pour ce faire, je vous propose de :

  1. Prendre conscience de ce que vous pourriez faire BEAUCOUP plus de choses que vous n’en faites aujourd’hui ;

  2. De clarifier la liste de TOUTES ces choses que vous avez à faire ;

  3. De vous mettre en action pour ne plus vous faire écraser par le temps, mais bien pour maîtriser vos journées.

Je vous proposerai également deux très bons outils de gestion du temps.

 

Sachez qu’il n’est pas MAUVAIS d’avoir l’impression d’être débordé. C’est au contraire le signe de ce que vous menez une vie trépidante et bien remplie. En revanche, il vous faut sûrement réviser la liste de tout ce que vous avez à faire afin d’établir vos priorités.

pour une gestion du temps efficace 

« Le temps, c’est de l’argent ! »

La ressource la plus rare et la plus précieuse n’est pas l’argent mais bien le temps. Il existe de multiples façons de gagner plus d’argent mais pas d’ajouter des minutes à son heure.

Votre temps a un prix. Cela ne signifie pas qu’il vous faille gagner de l’argent pour chaque activité que vous entreprenez, ni qu’il vous faille rechercher la rentabilité financière à tout prix. Attribuez une valeur à votre temps et évaluez votre vie en fonction de cet étalon. Demandez-vous si cette utilisation de cette si précieuse partie de votre temps en vaut la peine et demandez-vous ce que cela vous fait gagner en matière de qualité de vie.

Nous disposons TOUS de temps :

En premier lieu, pour bien comprendre à quel point vous disposez de temps libre même si vous êtes persuadé du contraire, je vous propose de reprendre l’exercice déjà proposé ici :

L’exercice des 24 heures :

Une feuille de papier, un crayon, et hop, répondez simplement aux questions posées (cela ne vous prendra que quelques minutes!):

« Combien y a-t-il d’heures dans une journée? »

« Pendant combien d’heures dormez-vous chaque jour ?»

« Combien passez-vous à votre travail? »

« Combien de temps au quotidien prenez-vous pour les repas? »

« Combien de temps passez-vous à vous déplacer (voiture, métro, etc.)? »

« De combien de temps avez-vous besoin chaque jour pour le ménage, les courses, la préparation des repas? »

Additionnez tous les chiffres que vous venez de noter sur votre feuille.

Réalisez cette petite opération : 24 – Total des chiffres notés = xxx.

Combien cela fait-il?

La plupart des gens trouvent qu’il leur reste au minimum 3 heures de libre.

Imaginez tout ce que vous pourriez faire si vous y consacriez trois heures par jour tous les jours?

 

Cet exercice est très court. Mais il permet de RÉELLEMENT prendre conscience de tout le temps dont vous disposez.

Tout est question de CHOIX. Êtes-vous prêt à changer votre façon de vivre?

Tracez des objectifs clairs :

Étant donné que nous bénéficions tous du même nombre d’heures chaque jour, pour réussir nous devons faire des choix… Et les bons ! Et il est plus facile de faire cela lorsqu’on a des objectifs précis en tête, en fait, une véritable stratégie de vie.

Si ce n’est pas déjà fait, établissez la liste de vos principaux objectifs de vie du moment. Consignez ces objectifs par écrit pour contrôler votre vie et tracer l’itinéraire le plus direct vers leur accomplissement. Votre emploi du temps doit répondre essentiellement à la réalisation de cette liste d’objectifs, car sinon, vous ne pourrez pas vivre en adéquation avec vos besoins intérieurs profonds.

Sus aux parasitages :

 Il vous faut avant tout éliminer les parasitages et autres comportements dévoreurs de temps.

Il peut s’agir des ces activités chronophages telles que regarder la télévision ou surfer sur l’Internet. Dans ce cas, je vous conseille de définir dans votre emploi du temps quotidien un créneau horaire réservé à ce type d’activités et de vous y tenir. Vous verrez, vous y gagnerez en productivité !

Vous pourriez déterminer dans votre emploi du temps certaines périodes de sevrage Internet. Par exemple, tous les jours de 14 heures à 16 heures, vous travaillez en mode avion : plus de mails, plus de notifications Facebook intempestives. Juste vous et votre travail.

Si vous devez régulièrement effectuer du travail de veille informationnelle, vous pouvez imprimer les articles les plus intéressants et vous constituer un petit dossier que vous pourriez prendre avec vous quand vous savez que vous aurez un moment d’attente avant votre rendez-vous chez le dentiste ou chez le garagiste.

De même, à propos de votre téléphone. Devinez quelle est l’innovation la plus sensationnelle concernant la technologie du téléphone portable ? Vous pouvez l’éteindre !!! Et une autre faculté exceptionnelle que recèle cet appareil est la présentation du numéro. Grande nouvelle : Vous n’êtes PAS obligé de répondre à tous les appels téléphoniques sur le champ. Faites un tri. Votre ami pourra sûrement attendre que vous le rappeliez le soir. Et le ciel ne tombera certainement pas sur la tête de votre cousin si vous ne l’écoutez pas tout de suite vous raconter ses derniers exploits au foot.

La perte de temps peut provenir d’autres sources. Cela peut-être par exemple que vous passez beaucoup de temps à chercher vos affaires. Dans ce cas, je vous conseille de relire les articles sur le rangement et l’organisation. Organiser et rationaliser votre espace de travail peut être également un très bon moyen de gagner du temps. Un bureau désordonné génère plus de stress et donne l’impression que vous n’aurez jamais le temps pour boucler tous vos projets. Enlevez tout ce qui n’est pas absolument nécessaire de votre bureau. Soyez radical. Et réunissez les outils organisationnels utiles afin que vous ayez tout sous la main. Un tri de vos fichiers informatiques peut vous permettre également de gagner du temps lors de vos recherches (et cela fera sûrement du bien au disque dur de votre ordinateur!).

Gagnez en concentration :

La loi de Pareto, vous connaissez? Elle dit que 20 % des efforts que nous effectuons produisent 80 % de nos résultats. Notre succès découle donc de notre décision de donner la priorité aux activités qui génèrent des résultats. Si vous identifiez vos activités clés (les 20%) les plus efficaces (qui produisent 80 % des résultats) vous pourrez effectuer ces tâches-ci en priorité.

La meilleure façon d’augmenter notre concentration est aussi de savoir faire de vraies pauses, de savoir dire STOP pour pouvoir mieux redémarrer ensuite, l’esprit frais et le corps reposé. Il est bon également de connaître ces heures durant lesquelles nous sommes les plus productifs et d’en profiter pour effectuer les tâches les plus ardues.

 Mettez une routine en place :

Bien gérer son temps n’exige pas des compétences surhumaines. Il s’agit avant tout d’un processus de restructuration mentale. Si vous commencez à vivre selon un système organisé rythmé par de bonnes habitudes et accompagné de quelques outils logistiques efficaces, votre perception du temps commencera à changer. Normes, règles, routines et stratégies permettent de gérer au mieux notre temps. Grâce à cette planification, vous pourrez ainsi dégager suffisamment de temps pour les activités que vous considérez comme les plus importantes. Prenez du temps chaque semaine pour planifier les événements à venir et établir les priorités. Répartissez les choses à faire en leur attribuant un jour et si possible une heure de réalisation. Vous avez l’impression que vous allez perdre votre temps? Détrompez-vous! Chaque minute que vous consacrerez à la planification vous permettra d’en économiser dix autres.

La plupart des gens ont peur d’adopter une routine rigide car ils ont l’impression que cela les enferme. Au contraire, cela permet d’agir par anticipation au lieu d’être toujours dans la réaction. Si la planification semble de prime abord contraire à la notion de liberté, elle est en réalité la seule voie qui mène à la maîtrise du temps : Si vous commencez à adopter une nouvelle routine chaque semaine, à la fin de l’année votre vie se sera enrichie durablement de 50 nouveaux éléments !

Profitez de cette planification pour faire la chasse aux temps morts : faites une liste de tous ces moments où vous avez l’impression de perdre votre temps et proposez des solutions pour les rentabiliser. Par exemple, vous pouvez télécharger des podcasts pour les écouter dans votre voiture, ou écouter un livre audio pendant que vous faites la vaisselle, ou encore, vous pouvez profiter du trajet que vous faites seul jusqu’à l’école de vos enfants pour cultiver ces pensées positives qui vous font du bien.

Surmontez les obstacles :

  • Si vous voulez gagner en efficacité, OUBLIEZ le multitâche. Apparemment, cela peut sembler très pratique de savoir gérer plusieurs choses à la fois. Dans les faits, le multitâche est l’ennemi absolu de la productivité. Lorsque vous gérez trop de choses en même temps, vous ne pouvez plus être efficace. Choisissez plutôt de focaliser votre attention sur une seule chose à la fois.
  • Empêchez les interruptions. Faites savoir à votre entourage que pour effectuer telle ou telle tâche vous ne voulez pas être dérangé. Autant que possible, au travail, définissez ne serait-ce qu’une tranche horaire de deux heures durant laquelle vous n’acceptez pas que l’on rentre dans votre bureau. Si cela ne vous est pas possible, arrivez plus tôt au travail ou partez-en plus tard.

Le saviez-vous? 20 secondes d’interruption ce sont en fait 5 minutes de productivité de perdues.

 

  • Cessez de procrastiner : Profitez de ce que vous avez l’occasion de changer votre système de gestion du temps pour repartir sur de bonnes bases: Lorsque vous prenez des décisions, agissez. Cessez de remettre les choses à plus tard.
  • Ne recherchez pas la perfection : Il faut parfois autant de temps et d’énergie pour passer d’un niveau de performance de 95 % à 100 % que pour passer de 0 % à 95 %.

Obtenez du soutien et déléguez :

Connaissez vous la règle des 85 / 10 / 5 ? Elle explique que nous avons tous tendance à investir 85 % de votre temps dans des tâches que n’importe qui d’autre pourrait exécuter, que nous consacrons 10 % de notre temps à des tâches dont certaines personnes pourraient se charger seules, et que seulement 5 % de notre temps est investi dans des travaux que nous seul pouvons réaliser.

Avant tout, si vous voulez rester maître de votre temps il vous faut garder trois vérités toutes simples en tête :

– Vous êtes humain ;

– Le temps n’est pas incompressible ;

– Il vous restera TOUJOURS quelque chose à faire.

La boîte à outils : Voici deux outils très efficaces à mettre en place dans le cadre d’un système de gestion de votre temps.

  • La technique des tranches horaires :

Etape 1 : Diviser vos journées en tranches de 15 minutes.

Tracez une ligne de séparation claire entre votre temps libre et votre temps de travail.

Plus vous prendrez des mesures par écrit plus votre emploi du temps se concrétisera.

Etape 2 : Commencez par programmer vos activités personnelles en commençant par les activités auxquelles vous vous adonnez régulièrement et en terminant par la programmation des activités qui ne sont pas régulières.

Etape 3 : Prenez en compte vos activités professionnelles.

Etape 4 : Prévoyez un moment pour l’autoévaluation et la planification hebdomadaire.

Etape 5 : Prévoyez des créneaux supplémentaires de 30 minutes toutes les trois ou quatre heures pour pouvoir gérer les imprévus.

  • Affrontez des tâches redoutables avec la tactique du sandwich :

Mangez la croûte d’abord : Commencez toujours par ce qui vous semble le plus difficile.

La Méthode Gruyère : Percez de petits trous. Par exemple, si vous avez la flemme de débarrasser la cuisine après un repas entre amis, commencez par jeter la poubelle. Ensuite, vous trouverez qu’il n’est pas très dur de vous contenter de laver la table. La cuisine étant déjà un peu plus propre, vous trouverez certainement le courage de placer la vaisselle et les couverts dans le lave-vaisselle. Quand vous aurez fait tout cela, il ne vous restera qu’à passer un coup de balai. Et comme c’est vite fait…Vous le ferez aussi. Et hop, en un rien de temps, cette tâche qui vous semblait insurmontable n’est plus à faire !

La méthode Salami : c’est quand vous mangez une tranche à la fois. Avec cette méthode, vous divisez un projet énorme en une série de sous-tâches dont vous planifiez l’exécution sur une semaine, par exemple.

Conclusion :

La prise de conscience de ce que vous pouvez mieux faire dans le temps qui vous est imparti est déjà une première étape nécessaire pour un changement durable. Ensuite, il vous faut changer vos priorités et surtout, planifier votre emploi du temps. Enfin, il vous faut adopter un rythme régulier que vous conservez sur la durée.

Rappelez-vous de cette idée, plus connue sous le nom de loi de Parkinson : « le travail s’étale de façon à occuper le temps prévu pour son exécution. ». Donc plus vous chercherez à gagner en efficacité, plus vous serez efficace.

Et rappelez-vous: le véritable secret des gens qui réussissent, c’est la constance. Donc persévérez dans vos efforts et vous en serez récompensé !

 

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!