Ah… Le stress au travail… Un grande histoire… On se sent tous concernés, n’est-ce pas? Qui n’a jamais perdu ses moyens face à un agenda surchargé? Qui n’a jamais craqué à force d’enchaîner les heures sup.’? Qui n’a jamais explosé face à une hiérarchie trop épuisante et à des collègues épuisants? Qui n’a jamais décidé de sauter les pauses déjeuner faute de temps ? Pourtant, il existe des moyens efficaces pour faire face au stress au travail et prévenir le burn-out. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui 15 astuces qui vous permettront de régler enfin votre problème de stress au travail et de profiter plus sereinement de vos journées. Le bien-être au travail, c’est possible, et je vous montre comment !

Et si vous ne voulez rater aucun de mes articles et être prévenu des nouveautés sur ce site, je vous invite à vous inscrire ici :

Pourquoi nous stressons au travail ?

  • D’abord parce que le travail a pris une place très importante dans nos vies. Quelle est la première question que l’on pose en général quand on rencontre une nouvelle personne? « Qu’est-ce que tu fais dans la vie? ». Eh oui, nous nous définissons de plus en plus par notre job. Notre travail est devenu notre carte de visite, notre étiquette, notre façon de nous définir et d’affirmer notre place dans la société. D’ailleurs, une des plus grandes angoisses des personnes ayant perdu leur emploi, c’est l’annonce à leur famille et à leurs amis, ce qui est très révélateur de la place prépondérante qu’a pris le travail dans notre société.
  • À une époque où le chômage explose, la peur de perdre son emploi est très forte. Et pour de nombreuses personnes, travailler un maximum est la seule réponse qu’ils puissent trouver à l’angoisse de la perte de leur emploi. La pression hiérarchique est également plus importante dans un tel contexte. Pourquoi ne mettrait-on pas la pression sur les employés, après tout? N’y a-t-il pas des dizaines de personnes qui seraient heureux de sauter sur leurs postes si ceux-ci se libéraient?
  • Parce que nous sommes dans un monde où tout va plus vite, la pression de notre travail se fait plus importante. Les barrières entre vie professionnelle et vie privée se font plus poreuses, voire… N’existent plus du tout. Le téléphone est toujours en train de sonner, les mails nous parviennent même en vacances et le week-end.
  • On nous demande d’en faire toujours plus, toujours mieux et toujours plus vite. La quête de la performance et de la rentabilité est sans fin… Du coup, le stress au travail est devenu une réalité de notre quotidien.. Au détriment de la qualité de nos vies privée et personnelle, qui se réduit comme peau de chagrin.

Stresser au travail : Le remède

Je vous propose aujourd’hui une série de conseils et d’astuces concrètes à appliquer pour vous sentir vraiment mieux dans votre job et pour en finir avec ce stress au travail qui vous pourrit la vie.

Et avant même que vous ne commenciez à parcourir cet article d’un oeil distrait, voletant d’un paragraphe à l’autre, je voudrais insister sur une chose : Le stress au travail peut avoir de graves conséquences. Le burn-out, cela n’arrive pas qu’aux autres. Et quand cela vous tombe dessus, il est très difficile de vous en sortir… Alors, si deux ou trois de ces petits conseils pouvaient vous aider à prendre du recul et à sortir du stress pour enfin profiter pleinement de votre vie, pourquoi ne vous lanceriez-vous pas?

1. Prendre en compte ses besoins fondamentaux

Aujourd’hui, je vous propose d’en finir enfin avec ces idées reçues qui sont complètement contre-productives. Alors, définitivement, OUI, vous avez besoin d’une vraie pause déjeuner de au minimum 45 minutes. Vous verrez : si vous commencez dès aujourd’hui à profiter de la pause de midi pour sortir, vous aérer l’esprit, faire un petit tour dans un parc ou un jardin à proximité du travail, vous sentirez une vraie différence, et vous constaterez rapidement une diminution de ces sensations difficiles de stress au travail… À condition de laisser les problèmes du boulot au placard, bien sûr, et de ne pas faire de cette pause un moment de plus pour s’inquiéter de tout ce qu’il reste encore à faire…

2. Bien boire et bien manger pour mieux travailler

Parce qu’il y a tellement à faire et qu’on veut gagner du temps, bien souvent, au travail, on mange sur le pouce. Du coup, on grignote, et on s’alimente mal. Sucreries et biscuits que l’on peut se procurer aux distributeurs automatiques de l’entrée se substituent trop souvent à une bonne salade ou à un bon plat équilibré qui nous auraient juste… Fait du bien et rassasiés.

Je vous conseille donc :

  1. De faire de vraies pauses déjeuner
  2. De manger équilibré (fruits et légumes à volonté)
  3. De boire régulièrement (de l’eau!) tout au long de la journée

3. Retrouver le plaisir pour moins de stress au travail

Quand on démarre un nouveau job, tout est frais, tout est beau… On est juste heureux d’avoir été recruté, et enthousiaste à l’idée de tous ces nouveaux et beaux défis qu’on va relever… Chaque matin, on se lève joyeux de découvrir de nouvelles tâches à accomplir, on répond au téléphone avec plaisir, on a l’impression d’être utile… Oui, mais, voilà : la pression aidant, au fil des mois, cet enthousiasme s’émousse. Le stress s’installant, le plaisir que l’on avait au travail s’amenuise petit à petit, jusqu’à disparaître. Voici donc quelques conseils pour vous aider à retrouver du coeur à l’ouvrage :

  1. Dans un petit cahier de bord, faites la liste de ce qui vous plait le plus au travail
  2. En face de chaque élément, notez pourquoi cette mission vous plait tellement (Est-ce parce que vous avez l’impression d’être utile à quelque chose en la faisant? Est-ce parce qu’il s’agit d’une mission qui requiert un de vos talents / une de vos compétences particulières? Est-ce parce que pour ce faire, vous devez travailler avec un(e) collègue que vous appréciez particulièrement?)
  3. Chaque jour, commencez votre journée par l’une de ces missions qui vous remplissent le plus de joie, ou au moins, réalisez-en au moins une par jour
  4. Petit à petit, essayez si c’est possible, de déléguer vos autres tâches pour vous consacrer de plus en plus, voire uniquement, à ce qui vous fait vibrer professionnellement… C’est quand même la meilleure garantie d’une plus grande performance !

4. Renouer avec le travail bien fait

Dernièrement, je lisais le témoignage d’une ingénieure qui avait tout plaqué pour devenir chocolatière. Ce qui m’a marqué dans son témoignage? Le plaisir qu’elle avait à vivre de sa passion ! Pourquoi le travail devient-il stressant, la plupart du temps? Parce que nous n’avons plus l’occasion de le faire correctement ! Et une fois que notre travail perd son sens, c’est nous qui nous sentons perdus. Du coup, la sensation de stress au travail grandit… Nous passons tellement d’heures au travail, tellement plus que ce que nous consacrons à notre famille et à nos proches, autant que ces heures servent à faire des choses qui nous tiennent à coeur, vous ne trouvez pas? Alors, si vous avez fait l’exercice dont je parle juste un peu plus haut, je vous conseille d’aller un peu plus loin et de prendre le temps de définir dans votre cahier de bord les missions dont vous voudriez vraiment, mais alors VRAIMENT les terminer. Une fois que vous les avez définies, je vous conseille d’en choisir une chaque semaine, et d’en faire la priorité de la semaine. Bien sûr, je ne vous propose pas d’arrêter de faire les autres tâches, qui sont sûrement très urgentes et très importantes. Mais vous pouvez par exemple consacrer une petite heure journalière pour mener à bien cette mission précise qui vous tient tellement à coeur et qui vous aidera à renouer avec la passion que vous avez au fond de vous pour votre métier.

5. Dire non aux interruptions

Entre les mails, le téléphone portable, et les collègues qui n’arrêtent pas de vous interrompre pour un oui ou pour un non, vous ne pouvez plus vous consacrer à votre tâche quotidienne sans être interrompu. Une étude réalisée en 2012 a montré qu’aujourd’hui, un manager est interrompu et coupé dans son élan en moyenne toutes les 12 minutes (Sciforma et Zebaz, étude réalisée du 15 au 25 avril 2012). Dans ces conditions, difficile de boucler une tâche, et compliqué d’éviter la moindre erreur… La solution, pour un travail plus serein et plus efficace, c’est de trouver enfin un peu de tranquillité.

Pour cela, je vous conseille de définir une plage horaire que vous réserverez au travail sur les tâches qui vous demandent le plus de concentration. Au début, si vous avez peur des réactions de votre hiérarchie et de vos collègues, il peut s’agir seulement d’une heure par semaine. Si ces quelques 60 minutes de calme vous permettent de boucler les missions les plus importantes de votre semaine, cela peut en valoir le coup, n’est-ce pas? Dans tous les cas, je vous conseille d’expliquer ce que vous allez faire à votre hiérarchie. Vous n’êtes pas obligé de mettre de grandes choses en place pour gagner quelques heures de sérénité dans votre travail. Cela peut passer par un petit mot, que vous placerez sur la porte de votre bureau, et qui dise : « Je suis en train de travailler à quelque chose de très important. Je terminerai vers 15h30. Un grand merci de revenir à cette heure-là, je vous accueillerai même avec un café! 😉 » Pendant cette heure-ci, vous pouvez également faire le choix d’éteindre votre téléphone portable. Si vous rappelez vos interlocuteurs une heure après leur premier appel, la Terre s’arrêtera-t-elle de tourner pour autant?

6. Changer ses horaires

Encore un dernier petit truc. À l’époque où je travaillais encore pour une grosse société parisienne, j’ai fait le choix d’arriver chaque jour à 7h45. La plupart des employés commençant leur journée à 9 heures du matin, j’avais une paix royale pendant 1h15… Un vrai luxe ! En plus, comme j’étais au début de ma journée, je me trouvais frais et dispo pour attaquer la masse de dossiers à traiter. Et j’ai rapidement remarqué que j’étais beaucoup plus productif que mes collègues qui arrivaient plus tard. En plus, j’avais moins tendance à faire trainer mes journées. Comme je ne rentrais pas chez moi à une heure indûe, j’avais plus de temps pour décompresser avant le retour au boulot le lendemain…

7. Se forcer à déconnecter pour en finir avec le stress au travail

Le meilleur des remèdes, pour un employé fatigué et stressé, c’est une séance de sport. Je vous conseille de vous inscrire à une activité hebdomadaire qui vous force à sortir de votre rythme « métro-boulot-dodo » habituel. L’avantage, c’est que vous rencontrerez de nouvelles têtes, que vous prêterez un peu plus attention à votre corps, et que vous consacrerez enfin un peu de votre temps à prendre soin de vous. En plus, la pratique d’une activité sportive a de multiples bénéfices sur le long terme. Santé, force physique, calme, résistance, vous y gagnerez vraiment.

en finir avec le stress au travail

8. Changer de perspective

Et si… Vous changiez votre bureau de place? Et si… Vous changiez la décoration de votre environnement de travail? Et si vous décidiez que la source de lumière au-dessus de votre tête était trop vive et que vous la remplaciez par quelque chose de plus diffus, de plus tamisé, qui vous agresse moins? Peut-être qu’un petit pot d’une plante verte ou d’une plante grasse serait du plus bel effet dans un coin de la pièce? Prendre quelques minutes chaque jour pour apporter un peu de soin à ses plantes peut également être une bonne occasion pour déconnecter quelques minutes de la pression ambiante…

9. Transformer ses temps de transport en détente

Le « métro-boulot-dodo » ou « auto-boulot-dodo », vous connaissez? Si vous êtes comme 75% des gens, oui, cela vous dit sûrement quelque chose… La plupart des gens passent au minimum 45 minutes par jour dans les transports. Et si vous voulez pouvoir vous rendre au travail, vous ne pourrez pas y couper… Alors, si on joignait l’utile à l’agréable, et qu’on décidait de rentabiliser notre pause-transport en la transformant en quelque chose… de presque agréable? Je vous conseille de vous faire plaisir : achetez-vous un beau livre intéressant, et réservez-le pour vos trajets au boulot. Ou alors, dévalisez le rayon « romans policiers » de votre bibliothèque municipale : un peu de suspense dans le métro ne pourra pas vous faire de mal, surtout si cela détourne votre attention de ce fichu dossier que vous n’avez pas pu boucler la veille au our… Autre proposition, pour les personnes qui circulent en voiture : vous pouvez télécharger des fichiers MP3 de développement personnel et les écouter tout en roulant : ainsi, vous vous instruirez, vous écouterez des paroles encourageantes et motivantes qui vous donneront de l’énergie avant de commencer votre journée.

10. Changer de rythme de vie

Parfois, quand le stress se fait trop présent, la seule solution est… Un changement de vie. Un jour, j’ai décidé de quitter ma vie parisienne, et de tout changer. J’ai clôturé les comptes de ma société qui marchait pourtant bien, et j’ai tout repris à zéro en pleine campagne, entouré par les champs et les cigognes. Partir du jour au lendemain n’est pas facile. Cela demande une bonne préparation et pas mal de ressources, mais quand on peut se le permettre, autant le faire : Je peux en témoigner, ce changement me fut très bénéfique.

11. Apprendre à dire non

Le secret, pour en finir avec le stress au travail, c’est également de savoir dire « non ». Trop souvent, on répond à toutes les sollicitations, qu’elles viennent du stagiaire dépassé, des collègues débordés, ou des supérieurs hiérarchiques sous pression. Or, le secret, face à l’adversité au travail, c’est de savoir se préserver. Sachez déterminer quand une chose est réalisable pour vous ou pas. Et sachez refuser, diplomatiquement, cette tâche de plus, cette tâche de trop, que vous ne pourriez pas assumer. Dire non ne signifie pas que vous abandonnez le navire, ni que vous laissez tomber vos collègues : vous pouvez expliquer que vous avez déjà 3 projets très urgents à boucler avant la fin de la semaine, ou encore que vous seriez heureux d’aider votre collègue, mais comme vous partez en déplacement le lundi suivant, cela ne vous sera juste pas possible. Comme vous le voyez, un « non » entouré d’explications et d’encouragements passe bien mieux qu’un refus froid et net. Sachez en faire usage si cela peut vous permettre de vous trouver plus à l’aise dans votre travail.

12. Savoir déléguer

La plupart du temps, le stress pointe le bout de son nez parce que vous avez tout simplement une charge de travail trop importante à réaliser pour le temps imparti. La solution? Acceptez de déléguer. Faites confiance à vos collègues, aux personnes qui travaillent pour vous. Partez du principe que vous n’êtes pas le seul à vouloir bien faire. Faites la liste de toutes les tâches qui vous prennent du temps et que vous pourriez déléguer. Notez en face de cette liste à qui vous pourriez confier cette tâche, et quels sont les choses que vous craignez si vous déléguez ce projet à un de vos collaborateurs. Enfin, réfléchissez à l’action que vous pourriez mettre en place pour aider votre collaborateur à venir au mieux à bout de cette tâche. S’agit-il d’une petite supervision? Une petite formation ferait-elle l’affaire? Votre collaborateur serait-il plus efficace s’il faisait équipe sur ce projet avec un collègue plus expérimenté? Les solutions sont nombreuses…

13. Retrouver un équilibre entre les différents domaines de vie

La plupart du temps, le meilleur remède au stress au travail consiste à… Travailler moins ! Je m’explique : Avez-vous déjà expérimenté ces moments où vous êtes face à votre bureau et où vous avez juste l’impression de mouliner dans la farine? Vous voudriez bien avancer dans votre travail, vous avez même une fichue pression sur les épaules qui vous empêche de penser à autre chose qu’à votre boulot, mais vous ne parvenez pas à avancer, ni à faire ce qu’il faut… Vous savez ce qu’il faut que vous fassiez, dans ces cas-là? Cette impression, c’est le signal d’alarme de votre cerveau pour vous dire que vous avez besoin de faire autre chose que ce fichu travail… Alors, profitez-en pour passer un petit coup de fil à vos enfants, pour sortir vous aérer, pour vous préparer un bon thé, ou encore pour sortir en famille ou entre amis si vous le pouvez.

Et vous, comment faites-vous pour en finir avec le stress au travail? Partagez avec moi vos conseils, vos astuces et vos solutions ! Et pour toute question, laissez-moi un petit commentaire, j’aurai plaisir à vous répondre ! (PS : si vous voulez aller plus loin et mieux combattre votre stress, je vous conseille de vous inscrire pour découvrir ma formation de 7 jours pour vous « Libérer du stress ». C’est gratuit, alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?) 😉

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!