Comment garder l’espoir quand on voudrait tout laisser tomber ? Comment garder dans son coeur l’espérance de moments meilleurs alors qu’on a juste l’impression que les difficultés s’accumulent ? Comment rester optimiste et ne pas sombrer dans le désespoir alors que plus rien ne semble nous sourire ?

Il est vrai que parfois, la vie est bien difficile. Difficultés financières, amoureuses, professionnelles, familiales : un problème vient rarement seul. La vie semble s’acharner sur nous parfois : alors qu’on considère avoir déjà bien assez de défis à relever, les obstacles s’enchaînent. La tentation est alors très grande de baisser les bras et de se laisser aller au désespoir.

Mais imaginez un moment à quoi ressemblerait votre vie si vous ne baissiez jamais les bras ? Représentez-vous comme une personne qui ne se laisse pas impacter par les événements, aussi sombres soient-ils : comment vous sentiriez-vous ? Votre vie en serait-elle différente ? Certainement. En réalité, nous connaissons tous des moments très durs, nous avons tous de nombreux obstacles à surmonter, mais ce qui fait la différence entre les personnes heureuses et celles qui se disent malheureuses, ce ne sont pas les événements, ce ne sont pas les circonstances. Ce qui fait la différence, c’est notre façon de réagir à la vie. Garder l’espoir,  c’est un secret qui vous permettra de transformer votre vie, quelles qu’en soient les circonstances, et je vais vous enseigner comment au travers de ces 7 astuces qui vous aideront à surmonter les moments difficiles.

Et si vous ne voulez rater aucun de mes articles et être prévenu des nouveautés sur ce site, je vous invite à vous inscrire ici :

1. Pour garder l’espoir : Ne généralisez pas !

Il y aura toujours quelqu’un qui souffrira plus que vous dans la vie

La première des erreurs que font les gens qui perdent espoir, c’est de généraliser les problèmes. Je vais vous révéler une idée, très simple, mais qui a transformé ma façon de penser à partir du moment où je l’ai faite mienne : il y aura toujours pire que vous dans la vie. Oui, désolé si cela vous choque, mais c’est ainsi. Même si vous êtes malade, ruiné, seul, sans travail, il y aura toujours pire que vous. Vous en doutez ? Alors, je vais vous dire quelque chose que je ne conseille pas souvent : 😉 allumez la télé. Oui : allumez-la et zappez jusqu’à tomber sur une de ces chaînes qui diffusent de l’information en continu. Vous y êtes ? Très bien. Dites-moi alors ce que vous voyez : Des massacres, des guerres, des pays en ruines, des personnes qui se noient en mer parce qu’elles ont fui un enfer, etc. Êtes-vous dans le cas de ces gens ? Non. Vous avez la chance de vivre dans un pays en paix. Nous ne sommes pas en guerre. Nous ne sommes pas bombardés jour et nuit. Vous êtes malade et cela vous déprime ? Dites-vous que nous avons la chance de bénéficier d’une des meilleures couvertures sociales de la planète. Imaginez si vous étiez malade dans un pays sans couverture sociale. Vous savez ce qui se passerait ? On vous laisserait crever. Tout simplement parce que vous n’auriez pas de quoi payer vos soins. Vous êtes malheureux parce que vous n’avez pas les moyens d’acheter la dernière paire de baskets à la mode à votre fils ? Au moins, vous avez la chance de pouvoir mettre quelque chose dans son assiette. Dans certains pays, les gens ne mangent qu’une à deux fois par jour à cause des difficultés économiques. Est-ce le cas ici ? Non, c’est très rare ! Parce qu’il y a une solidarité, il y a une couverture de secours, il y a une justice, il y a des recours. Il y aura toujours quelqu’un pour vous aider.

Évitez de généraliser votre situation pour ne pas perdre l’espoir

Fort de cette idée, comprenez une chose : si vous voulez surmonter vos difficultés, il va falloir que vous commenciez par appeler un chat, un chat. Vous avez des difficultés financières ? Alors ne dites pas « Ma vie est foutue », parce que ce n’est pas le cas. Vous venez de vous faire plaquer ? Votre conjoint(e) est parti(e) ? Alors vous avez des difficultés dans votre couple. Vous êtes tombé malade ? Je vous souhaite un prompt rétablissement, mais il faut quand même que vous vous disiez qu’il s’agit uniquement d’un problème de santé. Pourquoi les mots sont-ils si importants ? Parce que même si vous avez des difficultés financières, professionnelles, familiales, amoureuses, etc., cela n’empêche pas le soleil de briller. Il y aura toujours des domaines de vie qui ne seront pas impacts par vos problèmes si vous décidez qu’ils ne le soient pas. Et faites attention aux mots que vous employez.

2. Faites une lecture différente des événements

Garder l’espérance que tout s’arrangera, et pouvoir in fine surmonter ces obstacles que l’on pense infranchissables, cela passe aussi par cela. Il faut modifier la lecture que vous faites des événements. Pour chaque difficulté que vous rencontrez dans votre vie, deux lectures sont possibles.

On peut choisir de se dire « Oh mais c’est terrible ! Pauvre de moi, pourquoi moi et pas les autres ! Je ne m’en sortirai jamais », etc.

Ou on peut aussi faire le choix opposé. On peut décider de transformer un problème en défi, une difficulté en occasion de se dépasser.

Dans ce cas, on troque un moral de perdant contre une pensée de gagnant, et on devient tout de suite plus efficace dans sa vie, plus motivé, plus fort pour surmonter les difficultés. Donc, soit on choisit une interprétation dramatique (« De toutes façons, tout est foutu… »), soit, pour chaque problème, on fait le choix de rechercher le côté bénéfique.

Lecture positive des événements n’est pas interprétation naïve

Alors, oui, c’est vrai : ce ne sont pas les événements qui ont de l’impact dans notre vie. C’est le sens que nous-même, nous voulons bien leur donner. Et, oui : garder l’espoir, chercher le cadeau qui se cache dans les difficultés que nous traversons permet de les surmonter, de les transcender. Nos difficultés deviennent nos plus belles leçons, et lorsque nous dépassons nos problèmes, nous en ressortons plus forts. Mais chercher le cadeau, le bénéfique dans nos difficultés ne veut pas dire « voir tout en rose » ou se voiler la face. Faire l’autruche ne sert à rien. Et ce n’est pas constructif. Pour parvenir à dépasser des difficultés, quelles qu’elles soient, il nous faut regarder la réalité en face. Ne pas dramatiser, mais ne pas non plus enjoliver la situation.

3. Changez votre état de conscience pour pouvoir garder l’espoir

Une fois que vous avez accepté de regarder les choses avec réalisme, il vous faut passer à une autre étape. Il vous faut changer d’état d’esprit. Pourquoi ? Parce que, comme je le dis souvent, on ne résout pas un problème en conservant le même état d’esprit qui a créé ce problème ! Vous voulez changer votre vie ? Très bien. Alors commencez par garder l’espoir, et attelez-vous à modifier votre état de conscience. Comment faire pour cela ? C’est simple.

  • Nommez votre problème. Est-il financier, sentimental, amoureux, familial, professionnel ? (si vous avez plusieurs problèmes, prenez-les un par un et refaites cet exercice autant de fois que nécessaire)
  • Pensez à votre façon habituelle de réagir. Habituellement, quand vous pensez à ce problème, vous sentez-vous en colère ? Frustré ? Découragé ? Déprimé ? Triste ? Furieux ?
  • Maintenant que vous avez nommé votre état d’esprit habituel, choisissez son exact opposé émotionnel et plongez vous dans cet état. Vous devez être serein ? Alors, comment feriez-vous si vous étiez serein ? Comment vous tiendriez-vous ? Seriez-vous assis, debout ? Quelles pensées vous habiteraient ? Quelle musique intérieure joueriez-vous ? Quelles émotions ressentiriez-vous dans votre corps ? Placez-vous dans cet état d’esprit.
  • Maintenant, repensez à votre problème. Il ne semble plus si sombre ni si insurmontable, n’est-ce pas ? 😉

Prenez votre responsabilité

Posez-vous les bonnes questions. C’est LA garantie du succès. Posez-vous ces questions que vous ne vous posiez pas auparavant. Prenez votre responsabilité face aux événements : ce ne sont pas les circonstances, ce ne sont pas les autres qui vous ont rendu malheureux. Vous êtes devenu malheureux parce que vous avez bien voulu le devenir. Vous êtes devenu malheureux parce que vous avez pris de mauvaises décisions face aux circonstances de votre vie.

Prendre sa responsabilité ne signifie pas se culpabiliser. Prendre sa responsabilité signifie arrêter de rejeter la faute sur les autres. C’est garder l’espoir et comprendre que vous êtes le seul à pouvoir agir pour pouvoir changer les choses.

Si vous en êtes là aujourd’hui, c’est parce que votre haine, votre colère, votre frustration vous y ont mené. C’est parce que vos petites pensées intérieures ont attiré ces difficultés jour après jour, à force de vous susurrer de mauvaises choses.

Mais gardez l’espoir, car à partir d’aujourd’hui, tout cela, c’est du passé pour vous.

4. Revenez vers vous-même et écoutez le silence de votre âme

Au coeur des difficultés les plus noires, les plus sombres, prenez le temps de revenir vers vous-même. Évitez tout ce bavardage que vous répétez à longueur de journée. Tout ce bavardage que vous répétez sans arrêt, il ne vient pas de vous. Ce n’est pas vous. C’est la manifestation de votre ego. Votre ego est cette partie de vous-même qui ne pense qu’à vous. Cette partie de vous-même qui suit vos pulsions, vos désirs les plus égoïstes. C’est cette part sombre de vous-même qui refuse de penser aux autres, qui n’aime pas. Qui craint. Qui a peur. Cette part noire qui est egocentrée mais qui vit en dehors de l’Amour. Cette partie de vous qui ne veut pas garder l’espoir et qui ne s’aime pas elle-même.

Alors, pour garder l’espoir, il va falloir vous faire violence. Il va falloir tuer cet ego qui est en vous. Et pour cela, il va falloir cesser de vivre dans le bruit incessant de votre bavardage intérieur. Pour garder l’espoir, pour ne plus céder au découragement, pour prendre de nouvelles forces et trouver de nouvelles ressources en vous, il va falloir découvrir le silence de votre âme. Le silence de l’âme, c’est la clef de votre vrai moi intérieur, alors que le bruit, c’est la manifestation de votre ego.

Une astuce imparable pour sortir des pensées sombres

Vous ne parvenez pas à faire cet exercice parce que vous cogitez trop ? Vous ne réussissez pas à faire taire votre petite rumination intérieure parce qu’elle va trop vite ? Rassurez-vous : l’exercice qui s’en vient est l’antibiotique du désespoir.

  • Asseyez-vous
  • Fermez les yeux
  • « Écoutez »-vous penser
  • Repérez cet intervalle entre deux pensées, ce moment de silence qui arrive TOUJOURS avant que vous n’enchaîniez d’une pensée à une autre.
  • Petit à petit, en vous concentrant sur votre respiration, laissez grandir cet intervalle de silence, millimètre par millimètre, nanoseconde par nanoseconde.
  • Appréciez la douceur du silence qui monte en vous
  • Réitérez cet exercice quotidiennement, un petit pas à la fois. Répétez-le quand vous attendez le bus, quand vous faites la queue au supermarché, quand vous vous promenez, quand vous remplissez votre réservoir de carburant… Profitez de chaque moment de solitude pour apprivoiser le silence de votre âme.

5. Cherchez des solutions

À présent que vous vous êtes placé dans un bon état d’esprit pour appréhender votre problème, je vous invite à réfléchir à toutes les solutions possibles face à cette difficultés. Nous sommes d’accord, certaines difficultés sont insolvables : Lorsque l’on a des problèmes de santé, malheureusement, il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour aller mieux. Mais, bien souvent, nous pouvons faire beaucoup de choses qui, petit pas par petit pas, nous aident à sortir de nos problèmes. En voici quelques exemples qui vous montreront qu’il faut toujours garder l’espoir dans les moments difficiles, parce qu’il existe toujours des solutions :

    • Face à un problème amoureux, dites-vous bien que la première des personnes qui mérite votre amour, c’est vous même. Et cela tombe bien, on ne peut pas divorcer de soi-même ! Donc faites-vous du Bien ! Aimez-vous, chouchoutez-vous ! Faites-vous plaisir : prenez soin de votre corps grâce à un bon bain aux huiles essentielles, par exemple, faites une séance de sport si vous aimez cela, achetez-vous un livre ou un joli vêtement et offrez-vous cela avec gratitude, en vous disant à vous-même : « Merci d’être là pour moi. Gratitude. Je te suis reconnaissant(e). » N’ayez ps peur du ridicule : un tel exercice est très important. Lorsque l’on perd un être cher, lorsqu’on connait une rupture amoureuse, on se trouve brutalement en déficit d’amour, en manque d’une personne à aimer. Alors comblez ce déficit immédiatement en vous apportant l’Amour que vous aimeriez recevoir.
    • Face à un problème d’ordre financier, vous pouvez commencer par faire la liste des moyens que vous auriez pour gagner de l’argent de façon complémentaire. N’avez-vous pas un talent que vous pourriez exploiter, dont vous pourriez faire bénéficier quelqu’un ? Peut-être que vous êtes bricoleur, que vous maîtrisez la couture, que vous savez vous y prendre avec les enfants, que sais-je… Vous pouvez aussi faire la liste des organismes, associations, qui peuvent vous aider à traverser ce moment difficile. Si besoin, allez trouver une assistante sociale. Elle saura vous orienter et vous aider à trouver des solutions que vous n’auriez peut-être pas envisagées.
    • Face à un problème de santé, vous pouvez toujours vous placer dans un meilleur état d’esprit. Cela aidera votre corps à se placer dans un état favorable pour votre guérison. Pour cela, je vous conseille un très bon livre, dont vous me direz des nouvelles :

Informez-vous

Vous avez des doutes sur le fait que vous puissiez réellement vous en sortir ? Vous vous dites que votre cas est vraiment critique, limite désespéré, et que des solutions, vous n’en avez pas trouvé beaucoup ? Alors, informez-vous. Cherchez des nouvelles informations autour de vous. Comme je dis souvent, il n’y a pas de problème sans solution : pour chaque problème, il y a 1000 solutions. Gardez l’espoir et lisez, cherchez, fouillez le net : Il y a certainement une personne sur cette Terre qui a vécu une expérience semblable à la vôtre et qui a réussi à s’en sortir. Et avec un peu de chance, Google aura peut-être même gardé une trace de cette parcelle de vie… Pour que vous vous en inspiriez !

6. Passez à l’action !

Soyez créatif !

Que fait un cours d’eau lorsqu’il rencontre un obstacle ? Je vous le donne en mille : il le contourne. Alors, si vous ne pouvez pas déplacer une montagne de problèmes, vous pouvez peut-être vous contenter de faire un détour, histoire de trouver des solutions ailleurs ?

Voici la liste de ce que je fais, quand je dois trouver de nouvelles idées face à un nouveau défi que me lance la vie :

  • Je fais une séance de sport
  • Je sors dans la nature et je fais une looooooongue promenade ressourçante
  • Je fais du Bien à quelqu’un
  • Je me rassieds à mon bureau, je prends un papier et un crayon
  • J’imagine une personne complètement différente de moi qui aurait le même défi que moi à relever
  • J’imagine que je la coache
  • J’imagine quelles solutions on pourrait envisager pour la sortir de son défi
  • Alors seulement, je transpose une à une les solutions envisagées à mon propre cas, et je vois si elles sont réalistes.

Agissez !

La meilleure des solutions, pour garder l’espoir dans des situations qui semblent insurmontables, c’est d’agir. De cesser d’être dans une contemplation ruminative et délétère pour passer à une action de gagnant. Vous avez identifié votre problème ? C’est bien. Vous avez trouvé des pistes de solutions, ou au moins des pistes de choses que vous pouvez faire pour améliorer votre situation ? C’est très bien. À présent, agissez. Chaque fois que vous sentez votre moral retomber, chaque fois que vous ne parvenez plus à garder l’espoir, accrochez-vous à l’action.

7. Demandez de l’aide pour garder l’espoir

Pour garder l’espoir, si toutes ces solutions vous sentent insuffisantes, ou si vous sentez que malgré toutes ces astuces pour surmonter vos difficultés, vous ressentez le besoin d’être aidé, demandez de l’aide. Entourez-vous de personnes qui ont des mentalités de gagnants, qui ont traversé des épreuves aussi difficiles voire plus difficiles que les vôtres. Et s’il le faut, allez voir un coach, quelqu’un qui vous accompagnera et vous aidera à dépasser vos problèmes pour en faire des leçons, des expériences, des occasions de rebondir pour aller plus haut. Et n’hésitez pas à me contacter pour un coaching gratuit : j’aime échanger avec mes lecteurs, j’aime les aider, j’aime l’idée que, tous ensemble, nous puissions construire un monde meilleur.

+ bouton call to action

Oui, je veux être coaché gratuitement!

Inscris-toi sur ma liste et je te recontacterai très vite pour prendre un

rendez-vous avec toi! (Ce sera gratuit : tu n’auras RIEN à payer). Il faut juste cliquer, aller jusqu’en bas de la page qui va apparaître, enregistrer ton e-mail, et… c’est tout! C’est fait! Je te contacte DIRECTEMENT après ça! Facile, non? 😉

Je m'inscris maintenant pour prendre RDV avec mon coach!