Les remèdes naturels à la stérilité existent. La nature fait bien les choses. Et il semble que tous les maux y trouvent leur remède. Ainsi, de nombreuses plantes peuvent aider à remédier à des problèmes de stérilité, même s’il n’existe pas de remède miracle, autant le dire tout de suite.

Il n’y a pas de potion magique, ni de formule incantatoire, et encore moins de traitement prodigieux. Mais un changement de mode de vie, le fait d’adopter des habitudes et une alimentation plus saines, ainsi que quelques traitements d’appoint à partir des plantes médicinales peuvent parfois débloquer une situation que l’on croyait immuable.

Voici donc un tour d’horizon de quelques unes de ces plantes qui peuvent aider à améliorer la libido, la puissance sexuelle, et la fertilité.

remède naturel sterilite

Qu’est-ce que la stérilité ?

Derrière ce mot fourre-tout et bien pratique, se cache une réalité multiple. Il y a des tas de raisons qui peuvent expliquer la stérilité d’un couple (et parfois, même en l’état des connaissances scientifiques actuelles, on ne l’explique même pas…). Ces raisons viennent tant du côté des hommes que de celui des femmes. Du côté masculin, il peut s’agir d’un nombre insuffisant de spermatozoïdes, voire d’une mauvaise qualité du sperme, de problèmes tubulaires, ou encore d’éjaculation précoce. Côté féminin, les causes sont encore plus diverses, il peut s’agir d’un problème de l’utérus, des trompes, ou encore des ovaires, etc.

Au terme trop général de stérilité, les médecins préfèrent utiliser le mot d’infécondité pour désigner les couples qui ne parviennent pas à concevoir, et d’infertilité pour ceux qui ne parviennent pas à mettre au monde un enfant vivant. On considère qu’il y a un problème de stérilité, quand dans un couple une femme en-dessous de 38 ans ne parvient pas à tomber enceinte au bout d’un an.

Un mode de vie plus sain comme 1ère étape pour remédier à la sterilité

Si votre désir d’enfant ne se réalise pas, il vous faut commencer par adapter votre façon de vivre, et par mettre toutes les chances de votre côté pour réussir à concevoir. Donc, dans ce cas, il est conseillé d’arrêter complètement de fumer et de boire de l’alcool. Sans aller jusqu’à adopter un mode de vie végétarien, réduisez votre consommation de viande (riche en hormones…), n’en mangez plus qu’une fois par semaine, une fois par 15 jours environ, tout en privilégiant la volaille et la viande blanche. Évitez le sucre raffiné et les sucreries, gâteaux et autres bonbons, ainsi que les produits laitiers et tous les plats industriels en général. Le mieux étant dans ce cas de se remettre aux fourneaux, afin de concocter soi-même de bons petits plats, sains et bénéfiques pour la santé.

Mangez essentiellement des fruits et légumes, qui sont riches en antioxydants. Autant que faire se peut, privilégiez des aliments frais bio et locaux, le plus naturels possibles, afin qu’ils soient moins porteurs de pesticides.

Les fruits secs (amandes, pistaches, noix, noisettes, baies de goji, etc.) sont bourrés de minéraux, de vitamines et d’oligo-éléments. Ils sont riches en sucres naturels bons pour la santé et pour le corps.

Privilégiez les huiles végétales de première pression à froid dans votre alimentation (de préférence huile d’olive et huile de coco).

Faites régulièrement du sport, si possible en pleine nature.

Arrêtez le café, et remplacez-le par des tisanes, de de l’eau plate, ou encore des jus de fruits frais riches en fibres.

Ces plantes et produits naturels qui aident à booster la fertilité

1. Les graines de nigelle / L’huile de nigelle comme remède naturel à la stérilité

La nigelle est une plante qui aide à redonner de l’énergie, et aussi à lutter contre l’impuissance. Les hommes peuvent faire une cure d’huile de nigelle pour retrouver leur vigueur. Quant aux femmes, il est déconseillé de boire de l’huile de nigelle durant la grossesse. Il leur est plutôt conseillé de boire quotidiennement une tisane de ce mélange pendant 40 jours : 2 cuillères à café d’anis vert, une cuillère à café de graines de nigelle moulues, 1 cuillère à café de miel.

2. Le pollen de palmier

Ce pollen est utilisé depuis des temps immémoriaux dans la médecine arabe traditionnelle pour lutter contre l’infertilité, tant masculine que féminine. Attention cependant, ce pollen est riche en oestrogènes naturels, il vaut mieux avant d’en consommer, demander l’avis de votre médecin. Il est tonifiant et stimulant, et est très efficace. On conseille d’en consommer l’équivalent d’une cuillère à café par jour tous les jours pendant un mois.

3. Le Ginseng

Le ginseng est le meilleur remède médicinal connu pour remédier aux problèmes de fertilité. Il peut être consommé tant par les femmes que par les hommes, car il augmente naturellement la production des hormones sexuelles féminines et masculines, même s’il est surtout très efficace pour améliorer la qualité du sperme et la mobilité des spermatozoïdes. Il est conseillé de mâcher un morceau de racine de ginseng 1 à 3 fois par jour pendant 6 jours, ou de le consommer en ragoûts et en soupes. Il ne faut pas boire de café durant un traitement au ginseng, car cela pourrait provoquer de l’insomnie !

4. Le gingembre

C’est un puissant aphrodisiaque, qu’on peut facilement intégrer dans son alimentation, soit en en mâchant quelques morceaux frais, soit en l’incorporant à nos soupes, ragoûts et plats en sauce. On peut aussi le boire en infusions. Pour les hommes, le gingembre contient une molécule qui améliore l’activité des spermatozoïdes : le gingero.

Les plantes qui aident à améliorer la fertilité féminine :

5. La sauge

La sauge fait partie de ces plantes dont l’usage est indiqué uniquement pour les femmes. C’est un stimulant et un régulateur hormonal, qui permet d’aider le système reproductif féminin à retrouver son équilibre. On peut le consommer en tisanes de préférence. Elle permet de réveiller la féminité, mais attention à ne pas en utiliser durant la grossesse, ou en cas de maladie liée aux oestrogènes, ni pour des personnes présentant un terrain cancéreux.

6. Le trêfle rouge

Cette plante peut être prise sous forme de tisanes. Elle est elle aussi très efficace pour combattre l’infertilité féminine. Très riche en calcium et en magnésium, en vitamines, et en oligo-éléments, cette plante permet de nourrir l’utérus, de détendre le système nerveux, de restaurer l’équilibre hormonal, et de favoriser la fécondité.

7. Les feuilles de framboisier

Les feuilles de framboisier sont elles aussi très riches en calcium et en magnésium. Elles contribuent à restaurer l’équilibre hormonal. Leur efficacité est encore augmentée lorsqu’on les consomme sous forme de tisane en les associant avec du trêfle rouge.

8. Le gattilier

Connue depuis l’Antiquité, cette plante est un excellent régulateur du système hormonal féminin. Il permet d’équilibrer la production de progestérone et d’oestrogènes pendant le cycle menstruel. En cas de stérilité due à un taux de progestérone féminine insuffisante, le gattilier peut être un bon remède, et favoriser la conception. A consommer sous forme de comprimés (capsules d’extrait sec) que l’on prend chaque matin, ou sous forme de teinture mère (20 à 40 gouttes que l’on boit chaque matin dans un grand verre d’eau pendant 3 mois maximum).

9. L’ortie

J’avais déjà évoqué dans un autre article les multiples bienfaits de cette plante trop souvent mal aimée. Cette herbe est riche en chlorophylle et en minéraux, et elle aide à régulariser les hormones, l’ovulation, ainsi que les menstruations. Elle contient de nombreux nutriments, ainsi que des vitamines A, D, E et K. Il est conseillé aux femmes d’en boire des tisanes avant, pendant et après la grossesse, car cette plante est également un excellent galactogène.

10. L’angélique

L’angélique chinoise, ou Dang Gui, est un tonifiant sanguin très utilisé en médecine chinoise pour aider les femmes à améliorer leur fertilité. Comme cette plante stimule le flux sanguin, il vaut mieux ne pas la prendre pendant les règles. On peut la consommer sous forme d’infusion, mais aussi pourquoi pas en ajoutant son rhizome haché aux potages. Sa cousine européenne, Angelica archangelica, peut également être consommée pour remédier aux troubles de la fertilité, mais il faudra cesser ce traitement au moment de la grossesse.

11. L’huile d’onagre

Cette huile, riche en vitamine C, en acides oléiques, linoléiques, en acides aminés, en fibres, en acides gras essentiels poly-saturés et en minéraux, est l’alliée de la femme. Elle est très efficace pour remédier aux problèmes de stérilité féminine en relation avec des troubles hormonaux.

Les plantes qui aident à combattre la stérilité masculine :

12. Le damiana

Cet arbuste aromatique à petites fleurs jaunes était déjà utilisé comme aphrodisiaque par les Mayas. Cette plante agit sur la testostérone, et peut se montrer un remède efficace en cas d’impuissance ou d’éjaculation précoce, et agit sur les organes sexuels masculins. Chez les femmes, il permet de renforcer et fortifier les organes génitaux. On peut prendre cette plante sous forme de comprimés ou de teinture mère (1 demi cuillère à café que l’on boit avec de l’eau trois fois par jour pendant 6 semaines maximum).

13. L’astragale

Herbe tonique très connue en Chine, mais encore très peu utilisée en Occident, l’astragale augmente l’énergie. Elle a des propriétés immunostimulantes, et permet d’améliorer la fertilité, en agissant sur la mobilité des spermatozoïdes et sur la qualité du sperme.

14. L’epimedium

L’epimedium est également une plante très utilisée dans la médecine chinoise. Elle permet de remédier à l’impuissance masculine, de stimuler la libido, et d’augmenter la production de sperme. L’usage de cette plante est déconseillé aux personnes souffrant d’hypotension.

Baies de Goji, pissenlit, grenade… Il existe encore de nombreuses plantes pouvant aider à retrouver une vigueur sexuelle et améliorer la fertilité. La liste est longue, et toutes ces plantes ont prouvé leur efficacité depuis des millénaires. Dans tous les cas, je ne peux que vous conseiller d’évoquer le sujet avec votre médecin : de nombreuses plantes agissent directement sur les hormones sexuelles, et il est mieux d’avoir un avis éclairé sur la question avant de commencer tout traitement de ce type. 

Remède naturel à la stérilité : Le lâcher-prise améliore la fertilité

Dans tous les cas, le meilleur conseil que l’on puisse donner à un couple en mal d’enfant, aussi paradoxal que cela puisse sembler, c’est de lâcher prise. Décidez une fois pour toutes que vous ferez ce qu’il faut, et tout ce qu’il faut pour avoir cet enfant, agissez, et remettez vous-en à la Nature. Laissez faire les choses. Penser et trop penser à cet enfant que vous désirez ne vous l’amènera pas sur un plateau. En revanche, nombreux sont les témoignages de personnes ayant fait de multiples tentatives durant des années, et qui ont reçu le bébé tant attendu une fois seulement qu’ils ont tout arrêté, et qu’ils se sont dit : « C’est bon, tant pis, on a fait tout ce qu’il fallait. Il faut qu’on vive, maintenant ! »

Bien sûr, c’est bien plus facile à dire qu’à faire, mais vous vivrez beaucoup mieux, et… comme vous serez moins stressé par toute cette histoire de bébé, vous améliorerez votre fécondité !

N’hésitez pas à liker cet article et à la partager sur Facebook : il pourra sûrement être utile à des personnes que vous aimez et qui attendent un enfant avec impatience. Partagez avec moi dans les commentaires vos expériences, vos témoignages… Cela m’encourage et cela aide tous les lecteurs de La Vie Épanouie !

 

 

Veux-tu une Vie plus Épanouie?

- Je vais découvrir les 10 stratégies pour devenir plus heureux 

- Les  7 étapes clefs pour être moins stressé

- La stratégie à adopter pour devenir la meilleure version de moi-même! 

Oui, je veux rejoindre le mouvement des passionnés qui veulent vivre une vie plus épanouie !

 

You have Successfully Subscribed!